Un défilé chargé d’émotions



Après une bonne nuit bien méritée à proximité de la médina d'Essaouira, les Gazelles se retrouvent dans un premier temps près de la plage pour bichonner leurs véhicules.
Juste ce qu’il faut, en laissant quelques traces de boue et de sable qui témoignent de leur passage sur les pistes escarpées du désert. Le lave-vitre à la main, les gazelles s’activent. Elles n’ont que peu de temps : dépoussiérer, sortir les fanions et les banderoles puis procéder aussi aux derniers ajustements mécaniques avant de prendre le chemin du retour. Leur véhicule doit tenir encore le choc pour rentrer au bercail.
« Je change le filtre à air, il faut anticiper. C’est bizarre de se dire que l’aventure est terminée », explique Virginie de l’équipage 139.



Comme tous les autres équipages, le 233 formé par Julia et Caroline attend le défilé avec impatience. Pour leur première participation, elles sont fières du dur labeur qu’elles ont accompli tout au long du Rallye. Des efforts bien récompensés puisqu’elles arrivent en 22e position dans le classement général. Ce défilé prend tout son sens pour ces deux gazelles qui sont attendues par pas moins de 13 personnes sur la ligne d’arrivée.



Quant à la team 196, les gazelles ont rencontré d’énormes difficultés mécaniques durant 5 jours : « Les trois derniers jours, où tout s’est bien passé, nous avons brillé par notre performance. Nous sommes frustrées de ne pas avoir pu réaliser ce rallye comme convenu, pour nous mais aussi pour les personnes qui nous soutiennent. Mais nos proches sont quand même présents aujourd’hui pour nous soutenir ! ». Ces gazelles, qui représentent la Guadeloupe pour la première fois, reviendront l’année prochaine pour terminer ce qu’elles ont commencé. En attendant de renouveler intensément cette expérience, elles retrouvent le sable fin… de la plage cette fois.
Marinette de l’équipage 25, avec déjà un air nostalgique lance « Nous préférerions être encore sur les pistes caillouteuses ! je suis partie femme en 2011 et suis revenue Gazelle. Et je le resterai ! ».



Le départ est parfaitement orchestré par Gilles. La plage d’Essaouira se prête à l’exercice depuis des années pour accueillir la vague de gazelles pour la dernière journée du Rallye, et on comprend pourquoi !
Officiels, invités, organisateurs et participantes sont tous là pour le clap de fin de la 26e édition.
Après la séquence émotion au Bivouac la veille, la remise des prix se fait attendre. Au bord de leur véhicule, les Gazelles défilent, sous le soleil, les yeux pétillants de victoire malgré les cernes qui se dessinent sur leur visage. Dépassement de soi, solidarité et challenge ont nourrit leur quotidien ces 10 derniers jours sur un terrain mouvementé. Les drapeaux flottent dans la douceur du paysage. Toutes rayonnent ce matin sur la longue baie d’Essaouira, fières de leur réussite personnelle ou de leur classement.
Les applaudissements et les cris de joie rythment ce début de matinée en attentant la standing ovation sous le grand chapiteau.

Partenaires