Prologue

Le journal de l'étape : quand la nature reprend ses droits

 

Le directeur sportif avait annoncé la couleur : le prologue est un échantillon de tous les types de terrain que vont traverser les Gazelles. Un terrain qui peut très vite stopper net toute progression, et ce pour un bon moment.

[...]

 

 

 

 


Lire Plus ...

INFO COURSE 19:00

Le 193, qui s'est rendu compte de son erreur de cap au départ du prologue a préféré rentrer au bivouac sans passer par les CP, afin de réviser les fondamentaux de la navigation, plutôt que d’accumuler de la fatigue.

Le 230 qui n'a pas réussi à sortir du sable depuis 15h30 décide de faire de même en appelant un véhicule d’assistance. Leur persévérance a eu des limites et le jour commence à décliner.

 

A 19h, une cinquantaine d’équipages ont signé leur arrivée. A l’entrée du bivouac, une longue file de véhicules attend le moment de pointer à son tour.

 

Avec un pincement au cœur, les gazelles donnent aux sheriffs le matériel prohibé qu'elles ont déclaré hier. Beaucoup en profitent pour passer un dernier coup de fil à leurs proches à l’aide de leur portable. Pendant plusieurs jours,  la Poste du bivouac prendra le relais.

 

Record d'affluence !

Le Rallye a fait le buzz ! Vous avez été 312.945 depuis dimanche dernier à consulter la capsule de M6 consacrée à l’organisation du Rallye diffusée le samedi 17 mars et mise en ligne sur DailyMotion. Un pic d'affluence qui correspond au départ des équipages pour le désert et l'enthousiasme croissant que suscite le Rallye ! Toutes les gazelles vous remercient de votre soutien, ainsi que les équipes et les organisateurs qui les encadrent.

Continuez à suivre leurs exploits, sur le site officiel ou sur la page Facebook officielle du Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc !

INFO COURSE 18:00

Le 120 est "enchanté" car il a retrouvé ses petites habitudes sur le terrain, ses jeux de cartes, sa boussole et les grandes étendues. A l’inverse, le 126 pourtant rentré tôt s’avoue déçu, par pur perfectionnisme. "On n’est pas contente. Il faut qu'on arrive parfaitement sur les balises" explique Evelyne, "et là pas tout à fait. Sur des courtes distances, ça va mais sur des longues, on va encore jardiner. On veut faire de la qua-li-té !" conclut-elle.

 

Le 172, premier au bercail des Amarok de Volkswagen est satisfait. "On a fait plus droit que droit", selon Christine. Pour Muriel, "à la première balise, on doute mais ensuite on reprend confiance. En fait, on a marché toujours au compas. Droit au cap !".

 

La 193 s’est rendue compte de son erreur et rebrousse chemin vers son CP. La 139 a fait la balise 1 sans problème mais commence à se dérouter de son cap.


INFO COURSE 17:10

Les premiers équipages ont franchi la ligne d’arrivée, navigation et conduite impeccable. Le 20 (POLARIS BENELUX), le 122 (Dacia Duster Women@Renault) et le 147 (Isuzu - Radio Vitamine - Coeur de Gazelles).

Pour le 20, qui a effectué 2, 4 km de plus que prévu, "c’est tout simplement incroyable ! On avait participé en 2010 avec un Gran Vitara et là, c’est un prologue de rêve, rien à voir ! On est trop contentes !"

 

3 appels d'assistance mécanique ont marqué le prologue, jusqu’alors. Equipage 117, le Hummer s’est  enfoncé dans le sable. Le 162, à 18h04 a reçu une assistance, sortie d’affaire  du sable à 18h10, très rapidement tout comme le 145.

 

 

INFO COURSE 16:00

 

14h15 : le départ est donné. Une heure plus tard, toutes les voitures ont pris la route dans un joyeux concert de klaxons mais aussi  des nuées de poussière soulevées par un vent insistant qui se déclenche à la mi-journée, à cause de la chaleur.

 

A 15h20, sur le parcours B, les voitures 109, 122 et 21, un buggy, ont passé leur première balise.

Dans la direction opposée, sur le parcours D, 120 et 101 ont également réalisé un bon début : premier CP validé. Les autres sont en approche, notamment sur le parcours D.

Le 193 commet un impeccable tracé… sur le mauvais cap. Une erreur de navigation a 90° et elles s'apprêtent à attaquer la montagne.

Un quart d'heure plus tard, 122 poursuit sur sa belle lancée. Il est déjà à 3km de la seconde balise et  le 231, sur le 1D s'écarte de son cap lui aussi.

 

15h40 : 147, 148, 112 ont passé la balise 1 et poursuivent en direction du second CP.  Sur le parcours E, les premières voitures attaquent elles aussi le CP1 : 121 et 141.

101 est à proximité de son CP2. A 1km au sud de son CP, elle semble le chercher.

Globalement, après une heure et demie de course pour les premières parties, la course prend son rythme, avec peu d'erreurs de navigation, malgré des conditions climatiques difficiles : la visibilité réduite à 500 mètres décline à 300 mètres sous la force du vent.

 

Impressions à vif à quelques minutes du départ du prologue !

 

Casque enfilé, ceinture bouclée, main sur le volant, les Gazelles sont parées à prendre le départ du prologue, préambule à la compétition dont les résultats ne seront pas comptés dans le classement.

[...]

 

 

 

 

 


Lire Plus ...

INFO COURSE 13:00 : briefing sportif en cours !

 

Jean-Pierre Berthet, directeur sportif de l’épreuve l’annonce : "Ce prologue est relativement facile, de quoi vous mettre en jambe pour la suite des épreuves !" Au programme : 3 check-points, un peu de reg, de franchissements, de sables, d’herbes à chameaux, etc… un échantillon de ce que vont parcourir nos Gazelles ces prochains jours.

 

 Le prologue, comme une sorte de tour de chauffe, ne compte pas au classement sportif, et permet donc aux équipières de se tester avant le début des étapes. Le directeur sportif garde le meilleur pour la fin : "Si vous vous perdez aujourd’hui, vous ne dormirez pas hors du bivouac, nous viendrons exceptionnellement vous chercher !"

 

 

 

 

 

 

Découverte du Bivouac

 

Après 3 jours d’un long voyage, nos gazelles sont arrivées au bivouac à 13 heures. La plupart d’entre elles le découvrent, les autres le retrouvent avec  affection. Pendant le rallye, ce sera le lieu  qu’elles aspireront à retrouver le soir, au terme de leurs journées éprouvantes.
 
L’équipage 129 (Sylvie BOUET et Mélanie COURSON - SNAPA) pose sa tente dans l’espace réservé aux gazelles, puis pousse un soupir de soulagement en découvrant les installations sanitaires "Aaaaaahhh ! les douches" !  Un coup d’œil circulaire puis "c’est vraiment grand ! Ca fait village au milieu du désert" ! Ce qui est exactement le cas.
 
"Où est la Poste ?  C’est hyper important !" Quant à la tente du restaurant, une seule exclamation suffit à résumer le sentiment de nos gazelles "Waouhhhhhhh ! Ca donne faim !" La tente médicale  située sur son flanc suscite un intérêt prudent mais sa tente mitoyenne, non : c’est là qu’officie Latifa, qui pratique des massages de confort, ce qui permet aux kinésithérapeutes du rallye de se concentrer sur les cas les plus urgents. Un bref coup d’œil sur la ligne de départ, "la leur", et nos gazelles n’ont qu’une envie : se lancer. Un rêve pour lequel elles ont travaillé deux ans.
 

 

Etalonnage des compteurs : la compétition approche !

Elément indispensable à l’établissement du classement sportif, l’étalonnage des compteurs consiste à définir un coefficient rectificatif au kilométrage mesuré par le compteur du véhicule, pour établir le kilométrage réellement parcouru.

[...]

 

 

 

 

 

 


Lire Plus ...

Les Gazelles sur M6, vidéo 09