Challenge BRINK'S

UN DIMANCHE DANS LES DUNES

Nous voilà arrivés à l'étape mythique de la course : les dunes de Merzouga. Redouté ou espéré, ce moment est une expérience unique pour chaque Gazelle. Les filles ont le choix entre trois parcours en fonction de leur expérience et de leur véhicule. Un circuit est proposé en dehors des dunes pour les SUV et les équipages qui ne se sentent pas d'attaquer le sable. Deux parcours sont proposés dans l'erg : le parcours X, difficile, qui amène les Gazelles sur les plus hauts sommets de Merzouga, et un parcours moyen, le parcours bis, plus accessible. Une quinzaine de voitures ont emprunté le parcours du bas, le reste de la course se retrouve donc dans les dunes. Les conditions sont idéales : après la pluie d'hier, le sable est porteur et la conduite plus facile. Les premières enchaînent de crêtes en crêtes et pointent le CP5X à 10h30. Puis le peloton s'étire. Le soleil monte au zénith, le sable devient meuble, le thermomètre grimpe et les dunes se transforment en enfer de chaleur. Mais que cette étape ai été un rêve ou un cauchemar, c'est un moment inoubliable.


ACTEMIUM / Banque CIC 101 Catherine HOULES et Mélanie SUCHET sur ISUZU D-MAX
Après une petite frayeur lors d'un gros jump sur une dune à l'arrivée sur le CP2X, les Gazelles d'Actemium ouvre et font la trace en tête de course jusqu'à la sortie des dunes. Elles sont 6ème du classement général et 3ème du Challenge Brink's.

ALVERGNAS AUTOMOBILES / RABOBANK 103 Angélique ALVERGNAS et Sidonie DUBRULE sur TOYOTA KDJ 120
3ème au classement général, trop loin en nombre de kilomètres pour pouvoir remonter sur les 2ème,
les filles sont bien parties pour remporter le Challenge Brink's comme l'an dernier !

MAISONS FAMILIALES / SOCIETE GENERALE 118 Anne-France MOISAND et Karine DENOIS RACT GRAS sur TOYOTA HDJ 100
Pour leur première expérience dans les dunes, les Gazelles cartonnent, tapent toutes les X et vont jusqu'au dernier CP. « C'est à la fois un mélange de stress et d'excitation, une étape vraiment éprouvante pour nous, expliquent les filles, on a une peur bleue de s'ensabler, mais ça passe... ».

GREENTECH / CREDIT MUTUEL 120 Delphine BICHOFFE et Christine HUNKA sur LAND ROVER RANGE ROVER
Quand on dit qu'une Gazelle est capable de tout, c'est vrai... Les filles de l'équipage 120 ont souffert de la chaleur toute la journée dans les dunes de Merzouga, et pour cause: elles sont allées jusqu'au CP6 avec le chauffage réglé à fond dans la voiture !
Côté mission humanitaire et pédagogique, en revanche ces concurrentes ne plaisante pas : en effet, l'un de leur sponsor OEMEE qui fabrique des soutiens gorges pour des femmes amputées du sein, ne pouvant donner d'argent, offre une parure par balise pointée. Les soutiens gorges seront distribués au Maroc par l'association AMDAM.

Nos Gazelles Gazelles des Sancerre / Banque CIC BRO 125
Claudine AMAT et Catherine CORBEAU-MELLOT sur LAND ROVER DISCOVERY

C'est la première expérience dans les dunes pour Catherine qui est très anxieuse tout au long du parcours malgré l'expérience de sa pilote. Elle est néanmoins fière de faire le parcours le plus difficile et essaie de profiter du paysage. Productrice de vin d Sancerre, Catherine qui n'a pas complètement perdu le nord dans Merzouga, prend une photo à la balise 2X avec une bouteille de vin de sa production.

CRCAM TOULOUSE / AUDIT COURTAGE 154 Patricia TICHADOU et Marie-Christine FERRER sur TOYOTA HDJ 80
Belle frayeur pour les filles qui viennent de taper un peu fort lors d'un saut de dune : le téléphone de l'assistance sonne dans la voiture... l'alerte assistance médicale s'était déclenchée avec le choc, l'hélicoptère était près à décoller avec un médecin... Imaginez la surprises des fille !

CCI de Sète / SOCIETE GENERALE 161 Caroline PERECZ et Stéphanie GRANET-MONTEIRO sur TOYOTA KZJ 90
A peine arrivées dans les dunes, nos policières aident un équipage à se détanker deux fois. Elles se lancent sur les dunes, hésitent entre les X et les Xbis, se lancent finalement sur le parcours difficile. Après une étape un peu dure hier, les Gazelles sont allées vers la frontière algérienne où les militaires les ont heureusement arrêtées,

BMCE Capital Bank 165 Syndiely WADE et Jade HANDI sur NISSAN NAVARRA
Encore une galère aujourd'hui pour Syndiely et Jade, après la panne d'essence sur le prologue et le tankage dans l'oued à l'étape 1. Les filles, qui ne sont rentrées au bivouac que ce matin, n'ont pas assisté au briefing. Elles repartent aussitôt pour les dunes de Merzouga, prennent le road book et demandent à d'autres Gazelles quelques infos : elles s'engagent sur le parcours Xbis pensant être sur le parcours le plus dur et donc le plus payant en terme de points... quelle déception quand elles comprennent leur erreur...

BODET EMO / C2C 166 Sarah BREBION et Krystèle BODET sur NISSAN TERRANO II
Elles arrivent en pleures au CP4X... A cran nerveusment elles sont tout de même venue jusque là, pas mal pour des novices ! Rentrées seules dans les dunes, elles forment vite un convoi avec d'autres filles pour pouvoir s'entraider.

EXCO / AGF 167 Sophie France DE L'EPINE GASTINE et Isabelle DE L'EPINE sur LAND ROVER DEFENDER 110 « On ne s'est pas tanké une fois », s'exclame Sophie, très fière ! C'est vrai que même les meilleurs sortent la pelle et les plaques dans les dunes.  Les deux soeurs s' éclatent vraiment sur la course et progressent tous les jours. Elles sont 11ème au général avant l'étape marathon n° 1.

ACCUEIL IMMO / CIC 199 Ida CALMON et Florence CAZANOBE sur TOYOTA KDJ 120
Première participation pour ces deux Gazelles qui jouent le jeu du Rallye. Elles prennent le parcours X, aident les autres dès que possible et ont mis au point un code de communication par signes entre la pilote au volant et la navigatrice, souvent en éclaireur sur les dunes.

AUTOMATISME ET EXPLOITATION DES ENERGIES/ CREDIT MUTUEL 203
Florence SIGNORETTO et Vanessa CHAILLOT sur TOYOTA HILUX

Toujours pas très au point côté navigation, les Gazelles ont pris un cours de topographie avec Chris, une autre Gazelles. Aujourd'hui elles ont encore mis trop de temps à trouver le CP1 et à 12h30 il était tard pour rentrer dans les dunes, le sable étant devenu trop mou. Elles sont rentrées au bivouac.