22eme édition - du 17 au 31 mars 2012

Rallye Aïcha des Gazelles

La référence féminine depuis 1990

Le journal de l'étape

Accueil / Rallyes/ 2009/ L'étape du jour/ E3/ Le journal de l'étape

Le journal de l'étape

Compte-rendu de l'étape 3

C'est une troisième étape de transition qu'ont vécu aujourd'hui les Gazelles. Sans aller jusqu'à dire que cette étape était une pause pour elles, la boucle effectuée au nord-est d'Erfoud tenait plus d'une grosse balade que d'une épreuve technique. Dans les plateaux pierreux striés de pistes - pas toujours évidentes - les participantes ont tenté de débusquer 8 balises avant de rejoindre le bivouac par une longue route goudronnée.

Le ciel gronde sur le bivouac

Le ciel gronde sur le bivouac
Après la tempête de sable d'hier soir, le ciel dégagé de ce matin laissait croire à une accalmie. Mais le bleu s'est changé en gris sombre. Nuages menaçants, bourasques puis éclaircies ensoleillées de nouveau. S'agit-t-il du Chergui ou du Siroco ? En tout cas il souffle...


Un petit oubli sans grande conséquence

Ce matin, l'équipage 191 FEMME ACTUELLE / TOYOTA de Nathalie Vincent et Anne-Gaëlle Riccio est passé au classement comme on passe au drive-in !
Hier les jeunes femmes avaient choisi de dormir dehors afin de ne pas être trop fatiguées. Rentrées ce matin vers 8h, les Gazelles ont pris le temps de déjeuner et sont reparties pour l'Etape 3... sans passer par la case obligatoire du classement qui permet de valider leur performance. Résultat, les concurrentes ont dû faire marche arrière. Elles ont perdu une demie-heure, mais heureusement aucun point de pénalité, car leur compteur kilométrique avait été relevé lors de leur arrivée, et qu'il a été relevé de nouveau à leur second départ.

Mauvaise nouvelle pour l'équipage 202

La nouvelle est finalement tombée pour Valérie Defert et Laure Manent – Equipage 202 FRANCE 24 / NISSAN. Après l'accident d'hier, leur 4X4 Patrol n'a pu être réparé et les Gazelles, désormais hors classement, doivent abandonner. Les journalistes de France 24 resteront encore deux jours sur le bivouac avant de regagner Paris à contre-coeur. Grosse déception. Bon courage et encore bravo pour leur participation. Ce n'est que partie remise !

Plus aucune infraction

Tolérance zéro à partir d'aujourd'hui en ce qui concerne les infractions au règlement et à la sécurité. Les gazelles n'ont pas le droit de se suivre, doivent s'arrêter à proximité du CP qu'elles récupèrent (moins de 100m), porter leur casque et leur gilet... Finis les avertissements, à partir d’aujourd’hui c'est sanction !

Des checkpoints en commun, une particularité de l'étape 3

Attention ! Aujourd'hui, le CP1 ne fonctionne pas comme sur les étapes précédentes. Le road book des différents parcours ne sera remis qu'au CP4. Les trois premiers checkpoints sont donc communs aux 119 équipages ce matin. Pour comprendre comment fonctionne le CP1, écoutez une gazelle lors de son arrivée au CP1 de l'étape 2.

A la belle étoile !

2 équipages ont dormi dehors cette nuit et rentreront ce matin pour prendre, avec du retard, le départ de l'Etape 3. En effet, les CP d'une étape ferment dans la soirée, mais les gazelles ont jusqu'au lendemain midi pour rejoindre le bivouac et partir sur la nouvelle étape, sans pénalité de retard.

Détankage matinal

En voilà deux qui commencent bien ! Catherine et Olivia, les Gazelles de l'équipage 196 Inter Hôtel Océan CapBreton ont enlisé leur Toyota D-Max dans un tas de sable à 20 mètres à peine de la ligne de départ. Par chance, leurs voisines sont venues les détanker à la main. Une affaire réglée en moins de temps qu'il n'en faut pour dire "Solidarité" !

Un réveil difficile

Dur, dur de se lever à 4h tous les jours ! Départ un peu laborieux ce matin pour l'étape 3 du rallye. De plus en plus fatiguées, les Gazelles sont arrivées en retard au petit déjeuner et donc, sur la ligne de départ. Après 5 min d'absence, le shérif a sanctionné et l'équipage a dû attendre la fin de tous les véhicules pour se lancer.

Sous le haut patronnage de sa majesté le roi Mohammed VI