Étape 6

Une expérience inoubliable pour les Gazelles

rag170330_leg6_nic_040126.jpg rag170327_leg4_chr_040079.jpg

 

Le Rallye Aïcha des Gazelles s'achève après neuf journées intenses à rouler dans le désert pour les équipages. Si Nathalie, de l'équipage 119, a trouvé l'aventure difficile, elle se réjouit d'avoir participé à "une expérience humaine fantastique".

 

"On a fait de belles rencontres, maintenant on a hâte de partager ce qu'on a vécu avec nos proches", raconte la Gazelle. Lydie, de la team 229, se félicite, elle, des progrès accomplis : "Avant on était vraiment nulles mais maintenant ça va mieux". "On voit qu'il y a vraiment un esprit d'équipe", souligne de son côté sa soeur Sophie.

 

rag170330_leg6_eri_030087.jpg  rag170329_leg5_jul_020246.jpg

 

"On a pris énormément de plaisir !", note Karima, de la team 108. Manon, la benjamine du rallye, de l'équipage 145, dresse elle aussi un bilan positif : "C'était génial ! Même si on n'a pas réussi à trouver toutes les balises, on a vu des paysages extraordinaires et rien que pour ça ça valait le coup de participer". Pour Fabienne, de l'équipage 238, l'objectif est désormais de partager cette "belle aventure" avec son mari en participant au Gazelles and Men Rally, sur le même modèle que le Rallye Aïcha des Gazelles, avec soit des équipages mixtes, soit des équipages d'hommes. La première édition aura lieu du 4 au 11 novembre prochains.

 

Des cris de joie et des larmes pour la dernière étape

paysage-2.jpg paysages-1.jpg

Dernière journée dans le désert pour les Gazelles ! Une journée entre détente et ultimes efforts selon le choix des équipages. Dès la balise 1, on perçoit la différence. Certains équipages s'arrêtent à peine pour filer rapidement en direction de la balise 2 tandis que d'autres s'arrêtent pour discuter. "Il n'y a pas de dunes aujourd'hui normalement donc ça va aller", se réjouit Marion, de la team 237.


Lire Plus ...

INFO RALLYE 21:15



Tous les équipages sont au bivouac... Place à la fête !

INFO RALLYE 19:00

Le 409 rentre au bivouac, moteur nickel mais carrosserie froisée. Blessures de guerre, dans une catégorie très compétitive. Armelle et Caroline se sont bien défendues. Elles le savent mais sur la ligne d’arrivée, elles affichent leur déception de le rapporter ainsi.

 

Le 153 brandit le V de la victoire, avec une bonne claque à son 4x4, surnommé Red Gazelle. On a eu plein d’ennuis mécanique avec lui, mais presque toutes les balises. Vaillant tout de même.

 

Le 130 sur joue la précision : à l’arrivée, il franchit la ligne le pneu à plat. C’était le moment où jamais !

408 et 438 affichent clairement la fatigue mais la joie aussi. Le 438, satisfait de son job de la journée.

 

INFO RALLYE 17:30

Les Expertes ont toutes validés leur CP5 (à l’exception du 410 bien sûr), et remontent en direction du bivouac, par l’oued Amsaïlikh : impossible de tirer au cap, à cause du relief du même nom  en forme de haricot. De nombreuses pistes permettent de suivre l’oued facilement. Un trajet de retour tranquille.

Environ 120 équipages sont rentrés, ont déposé leur iritrack et récupéré leur téléphones portables. Entre bonheur et sentiment d’être encore complètement déconnecté de la réalité courante.

INFO RALLYE 16:30

40 équipages ont terminé leur rallye 2017. Concert de cris de joie, soulagement et fierté.

Le 118 pousse un grand « ouf » : « le 4x4 nous a emmenées jusqu’au bout alors que nous n’avons connu que des galères électronique avec lui. Il était mal adapté pour la poussière. Je ne pensais pas que c’était aussi dur c’est un vrai rallye et on s’est dépassées ».

Le 185, arrive lui aussi. Cindy Fabre est « tellement fatiguée » qu’elle aurait pu « s’endormir entre la balise 3 et 4 ». Quant à Chiera Chaplin, sa coéquipière, elle redoutait le rallye après le prologue mais s’est prise au jeu et souligne le bon tandem que Cindy et elle ont formé durant ses 6 étapes qui récompensent l’opiniatreté et l’audace.

Grand sourire et émotion aussi pour les petites 223 : « Génial, on a atteint notre objectif : revenir à Essaouira avec le véhicule entier, figurer au classement progresser et s’éclater ». C’est fait !

INFO RALLYE 15:00

Certains équipages commencent à rentrer, comme le 154, tous ses CP en poche et au terme d’un beau tracé. Le 202 aussi. Le 157 arrive dans un concert de coups de klaxon et de musique poussée à fond : heureux !

Côté Expertes, elles progressent toutes vers leur balise 4.

Le 297 est averti qu’il doit faire demi-tour et tracer vers le nord. Il se dirige vers un poste militaire ce qui n’est pas franchement le meilleur lieu pour passer le dernier bivouac entre Gazelles.

Le 20, l’équipage d’une des vétérantes du rallye en quad arrive aussi.

 

INFO RALLYE 13:30

Le 146 et le 110 viennent de passer la ligne d’arrivée. Démontage des iritracks, mécanique et douche !

Le 129 s’est écartée trop à l’Est, il est passée trop loin de la piste par deux fois. Elles sont sous surveillance pour éviter qu’elles ne s’enfuient trop loin et ratent la fête ce soir !

Le 232 a validé le 3, est  allé chercher le 4 mais l’a raté. Du coup, il n’insiste pas et laisse tomber. Elle poursuit vers la 5.

Le 234 a fait le 2, puis un 4 qui n’est pas le sien. Elle tombe sur le 5, et cherche en ce moment le 3. On cherche à y voir une logique : il n’y en a pas ! Par contre, il y a du jardinage.

Le 410 a fait son 5, laisse tomber le 6 et rentre au bivouac.


INFO RALLYE 13:00

Le 202 se dirige vers sa balise 6, remontant au nord vers le bivouac. Option tranquille, par les pistes. Cela fait plus de km mais c’est plus rapide.

 

INFO RALLYE 11:00

Les expertes, 409, 426 et 408 qui sont en bas du classement ainsi que le 438, 3ème au général sont à mi-chemin de leur balise 2.

Visiblement, le 438 joue la sécurité et va rejoindre la piste du sud, moins alignée sur un cap direct que le 420 qui travaille sur un cap assez droit et tire au cap pour la beauté du geste. Avec 7,2 points d’écart de la 4ème place, tenue par le 405, elle ne risque pas tellement d’être éjectée du podium sur la navigation. Mais elle court davantage de risques mécaniques. Une option pleine de panache.

Le gros des équipages se trouve autour des 3 et certaines vont sur leur CP 4.

INFO RALLYE 10:00

Le team 209 ne repartira pas aujourd'hui : la fuite de son réservoir d'essence nécessite plusieurs heures de réparation, autant dire la fin de l'épreuve du jour, donc de ce Rallye 2017. Elles vont donc profiter du bivouac jusqu'au retour des autres participantes.

 

INFO RALLYE 09:15

Le 209 après avoir validé son premier CP revient au bivouac : sa fuite de réservoir d’essence apparue hier s’est reproduite. Elle revient à l’atelier mécanique ce qui lui coutera les kilomètres nécessaire pour cela mais pas l’intervention mécanique puisque le problème n’a pas été résolu.

 

Déroulement tout à fait normal de la course. La majorité des équipages a quitté les CP 2 et se trouve à l’approche de sa 3.

 

INFO RALLYE 08:30

le 410 hors classement depuis hier a raté son premier CP de 600 mètres et se dirige vers l’ancienne piste du Paris-Dakar, au sud. Elle ne devrait pas tarder à s’en aperçevoir.

Le 422 fait un cap magnifique. Le 438 est un peu moins bien aligné. 403 a tiré droit au cap, c’est joueur : elle a été obligée de se décaper pour trouver la passe, ce qui lui a couté 250 mètres de détour. Rien par rapport à l’option de la passe nord.

L’ensemble de la course avance bien. Sauf pour le 153 qui vient le lancer une alerte mécanique à sa première balise : un problème d’étrier de frein.

 

INFO RALLYE 08:00

La tête du classement s’est élancé sur son parcours D, jusqu’à la première balise : un terrain plat et roulant avec du relief pour se repérer. Facile pour des gazelles déjà aguerries au bout de 5 étapes !


Pour les Expertes, c’est d’entrée de jeu un peu  plus compliqué avec 3 options, une passe au nord d’un relief cabossé ou un passage plus au sud que le 410 a emprunté. Une passe intermédiaire qui ne figure pas sur la carte a été trouvée par le 403, 420, 405. La première du classement prend d’ores et déjà tous les risques avec ce passage très trialisant. Un état d’esprit et une manière de donner le ton de cette dernière étape qui se jouera sans concessions à la facilité.
Le 193 est à son CP 1, la course avance vite ce matin.

INFO RALLYE 07:00

Encore 10 équipages et toutes les Gazelles ont franchi pour la dernière fois  de cette édition la ligne de départ.


Au programme 6 balises réparties dans un triangle :  au nord, le bivouac, au sud-est les massifs du M’daouar et du djebel el Khbag. Au sud-ouest, les superbes gorges de l’oued Amsalikh entre les flancs du massif du même nom et ceux du Djebel n’ouhsour.

 

Une dernière étape un peu nostalgique

 rag170330_leg6_chr_020019.jpg rag170330_leg6_chr_010003.jpg

 

C'est la dernière étape aujourd'hui ! Les Gazelles ont d'ailleurs eu le droit à une demi heure de sommeil supplémentaire très appréciée.

Ce matin l'ambiance est beaucoup plus détendue sous la tente restaurant. On sent que c’est le dernier jour pour les Gazelles qui relâchent la pression. Mais pour cette dernière journée, les Gazelles oscillent entre soulagement et tristesse. "Je suis un peu triste que ce soit le dernier jour, j'en referai bien d'autres mais surtout pas dans les dunes", commente Fabienne, de l'équipage 238. "C'est passé vraiment vite", s'étonne de son côté Marie, de la team 203. "L'adrénaline va me manquer", l'hôtesse de l'air. Tiffany et Sandra, les Gazelles de l'équipage 170, veulent "profiter à fond des derniers instants" mais aussi profiter de la dernière journée pour aller voir le travail des bénévoles de Coeur de Gazelles.

 

Très émue, Dominique Serra, la Directrice générale de l’événement tient à remercier les équipages pour leur "gentillesse constante". De son côté, Ludovic Taché fait son dernier briefing matinal. L'étape 6 sera "plus roulante, plus courte et moins difficile que d'habitude", explique le Directeur sportif du rallye. Attention, "ce n'est cependant pas une étape à faire en dilettante", insiste Ludovic Taché.

 

rag170330_leg6_nic_020007.jpg rag170330_leg6_chr_010032.jpg

Ce matin, le départ est donné par Karima Bouchara, en mémoire de son défunt époux, Mehdi, des celliers de Meknès, auquel l'organisation a voulu rendre hommage.

ETAPE 6 : Jeudi 30 mars 2017




ETAPE 6 (jeudi 30 mars 2017)
FOUM-ZGUID / FOUM-ZGUID - kilométrage idéal 115 km (130 km pour parcours Experte)
Temps estimé entre 7h00 et 9h00 - 6 balises - Étape en boucle

Dernière ligne droite … Aujourd'hui, ce sera la dernière fois que les équipages franchiront la ligne de départ. Une étape assez courte et sans difficulté particulière mais pas sans intérêt, car comme souvent depuis quelques années, le podium se décide lors de cette dernière journée.

Les caps seront ici plus courts mais les reliefs plus nombreux. On alterne entre grandes plaines, vallées encaissées et passages techniques. Pas forcément de problème de temps aujourd'hui. Les meilleures des catégories 4x4/Camion et Crossover devraient en profiter pour avancer avec prudence et précision… car chaque kilomètre perdu sera un pas de plus à faire vers le podium.

Pour la catégorie Experte, le temps sera par contre une donnée à prendre en compte. Car le parcours fait 130 km et les difficultés un peu plus subtiles. D'ailleurs comme elles sont souvent très rapides, les Gazelles de la catégorie QUAD et SSV seront de la partie sur le même parcours … Histoire de leur pimenter un peu les choses !

Un dernier azimut. Les derniers repères à l'horizon. Les Gazelles reconnaitront la savane qui entoure le bivouac.
L'arrivée, la fin de l'aventure, la délivrance mais aussi cette immense fierté … celle du défi relevé !
Vous n'aviez pas douté qu'elles en soient capables ?

Il ne restera bientôt que les souvenirs et quelques grains de sable dans les poches.

" Il y a une certaine saveur de liberté, de simplicité… une certaine fascination de l'horizon sans limites, du trajet sans détour, des nuits sans toit, de la vie sans superflu. "
THEODORE MONOD - "Méharées" - 1937

Partenaires