Étape 4

GAZELLES TV 2016 - Étape 4

INFO LIVE - 01h00

Ne rentreront pas au bivouac ce soir, les équipages : 101, 129, 136, 179, 174, 193 et 203

Entourées par l'organisation restée à proximité, les gazelles passeront une nuit sous un magnifique ciel étoilé...

Izougguerhn-Izougguerhn : tranquilles, tranquilles les expertes.

rag160327_leg3_jul_030013.jpg rag160325_leg2_mad_020533.jpg

La difficile étape de Merzouga couplée à une marathon peut dessiner les prémices d'un futur podium.

Cela étant, rien n'est jamais acquis avant la fin du rallye et on a déjà vu des podiums bouleversés la veille de la dernière étape.
Ce matin, Carole Montillet, vainqueure au classement général provisoire avait 2 kilomètres d'avance seulement sur le 410, un écart qu'elle ne considère pas comme confortable. Aujourd'hui, retour en milieu d'après-midi à 16h28 exactement au terme d'une journée "facile" selon elle, dictée par un parcours avec des reliefs bien dessinés, une excellente visibilité et peu de franchissements.
Pour la 406, la journée n'aura pas été délicieuse. Leur véhicule a été capricieux et il leur aura fallu se résoudre à faire appel à l'assistance mécanique : un problème d'alternateur et à la clé, de lourdes pénalités qui lui enlèvent toute chance de figurer dans les 5 premières de la catégorie.
La 5ème étape aura un profil fort différent et elle réservera sans doute des surprises, car demain est toujours un autre jour, à fortiori avec des écarts aussi faibles.

La moindre balise ratée peut tout changer.

INFO LIVE - 21h30

Le 232 est rentré à 21 h30 au bivouac.

Quant aux 101 qui ont eu du mal à s'orienter aujourd'hui, elles profiteront d'une nuit dans la nature, avec deux autres équipages.

INFO LIVE - 20h25

Il reste 8 équipages en mouvement, en route pour le bivouac.
4 autres dormiront de manière certaine à l'extérieur : le 174, le 170, le 203 et le 136.

INFO LIVE - 20h00

Les 319 sont rentrées avec un grand sourire. Elles étaient très contentes de leur étape d'aujourd'hui contrairement à celle d'hier qui les avaient laissées très déçues de leur performance.

Le 322 a décidé de se la jouer cool. "Le challenge, l'aventure, c'est bien. Mais à partir de maintenant on va consacrer du temps à profiter des paysages et des villages. Cet après-midi, on est allées voir Coeur de Gazelles et pour cela, on a pointé 3 balises et on a décidé de ne pas valider les autres."

Etape 4 : Bains de boue, enlisements et caps fuyants

rag160328_leg4_mad_010076.jpg rag160328_leg4_eri_010087.jpg


Après les journées marathon et plus de 230 kms avalés, les gazelles repartent pour de nouvelles aventures. Aujourd’hui, 160 kms les attendent sur des routes mêlant plateaux roulants et trois zones d’espaces montagneux. Si les gazelles veulent accomplir leur mission, elles devront taper 7 balises en environ 9 heures.
Après le briefing sportif, de nombreux équipages viennent récupérer leurs véhicules laissés entre les mains des mécaniciens, toute la nuit. Au passage des dunes puis de l’oued jonchés de buttes malicieuses et de gros cailloux tranchants, les trains-avant des 4x4 ont souffert, tout comme les vertèbres et parfois le moral des Gazelles. Cependant, pas le temps de geindre. Un rallye sans tracas et contrainte ne serait pas un vrai rallye !


Lire Plus ...

INFO LIVE - 19h40

Le 129 vient lui aussi de lancer un appel assistance. Elles se sont enlisées et ne parviennent pas à s'en sortir sans aide.

INFO LIVE - 19h30

Le 195 est détanké et reprend sa progression.

INFO LIVE - 19h20

La majorité des équipages est en train de rallier le bivouac. Les 115, 186, 169, 138, 206, 199, 144, 191 sont à l'approche.

INFO LIVE - 14h15

Le 204 vient de regagner le bivouac, "trop dégoûté". Impossible de trouver la première balise. Demain est un autre jour...

INFO LIVE - 12h40

L'équipage 215, arrivé au bivouac ce matin aux alentours de 8h20, est reparti vers 10h00 ! Elles sont actuellement au niveau du CP2.

Les équipages suivants sont déclarés hors-classement :



L'équipage 102 n'a pas pris le départ de l'étape 4. Elles attendent la réparation de leur véhicule dans l'espoir de prendre le départ de l'étape 5.

Le 104
est sur le camion d'assistance en route pour le bivouac.

L'équipage 189
. Émilie et Hayfa sont au bivouac. Leur véhicule actuellement près de l'Erg Chebbi est en cours de rapatriement vers le bivouac.

Le Team 196
est toujours en dépannage et encadré par l'assistance.

INFO LIVE - 10h50

Le 104 est en cours de rappatriement par l'assistance mécanique.

L'équipage 215 est à 7km du bivouac d'Izougguerhn mais elles roulent à vitesse très réduite.

L'équipage 196 est proche du bivouac d'El Beïda. Elles attendent une équipe technique, tout comme l'équipage 189 qui, elles, sont entre le bivouac d'El Beïda et le bivouac d'Izougguerhn.

INFO LIVE - 10h25

Le 106, équipage japonais, est enlisé dans une zone boueuse depuis une heure. Il tente de s'en sortir par ses propres moyens.

Pas de chance pour la 406, qui est 8ème au classement général provisoire dans la catégorie Experte : elles sont obligées de se résoudre à faire appel à l'assistance mécanique, ce qui leur coûtera 200 points de pénalité et risque de les faire redescendre dans le classement.

INFO LIVE - 9h00

Au fil des étapes, les ennuis mécaniques augmentent : au tour de la 196 de faire appel à l'assistance : une ailette de direction avant gauche cassée.

La 406, quant à elle, cherche à résoudre un problème électrique sur son véhicule.

INFO LIVE - 8h45

Les 102 regagnent le bivouac, évidemment très déçues.

Après une casse dès le premier jour, le véhicule est à nouveau en panne. Elles ont fait leur possible en deux roues motrices. Mais leur cumul de pénalités suite à leurs appels assistance est tel qu'elles préféraient se mettre hors classement.
"On faisait un bon rallye, on a épargné le véhicule et on n'a pas joué les bourrins avec, mais là, avec tant de pannes, c'est même plus la peine de rester dans la compétition. On n'est pas à armes égales."
commentent Marie, dont c'est le 3ème rallye, et Isabelle.

Au briefing ce matin...



Après la 1ère marathon quelques ajustements et encouragements s'imposaient !

Elle fut vécu comme très difficile par de nombreux équipages. Rappel des règles de sécurité, d'abord : ceinture, casque, vitesse maîtrisée...
Rappel aussi des règles de bonne conduite : la solidarité est une exigence du Rallye. De nombreuses Gazelles ne l'oublient pas et c'est heureux. Enfin, parce que, à ce stade de mi-rallye, la fatigue commence vraiment à se faire sentir et avec elle un sentiment de découragement chez les moins aguerries, Dominique Serra rassure ses Gazelles : rien de plus normal et demain est un autre jour... Aujourd'hui, en l'occurence.
En ce Lundi de Pâques, l'épreuve du jour, 160 km offre peu de difficultés de franchissement : 3 points tout au plus un peu délicats mais le profil général de l'étape est plutôt celui d'une journée qui devrait permettre de consolider les acquis.

La seule mise en garde du jour : "Attention aux cultures que vous serez amenées à longer" conclut Ludovic Taché, le directeur sportif.

ETAPE 4 - lundi 28 mars



IZOUGGUERHN / IZOUGGUERHN - kilométrage idéal 160 km - temps estimé 9h00
7 balises - Etape en boucle

Les gazelles attaquent aujourd'hui la seconde partie du rallye. 3 étapes de passées et la fatigue se fait déjà sentir tant sur les organismes que sur les véhicules. Alors si l'étape est simple aujourd'hui, il conviendra de ménager l'équipage au complet. Au menu du jour des plaines à la navigation aisée, des reliefs marqués, des zones très roulantes.
La difficulté sera sans doute aujourd'hui la distance car même si le terrain ne présente pas d'obstacles, il ne faudra pas trainer en route pour rejoindre le bivouac avant la nuit, car il restera un dernier oued à franchir avant d'atteindre la savane entourant le bivouac. De jour pas facile mais si la pénombre est là …

Et pour celles qui seront dans les temps, une fois la ligne d'arrivée franchie elles pourront en profiter pour découvrir les actions de Cœur de Gazelles puisque c'est à quelques encablures du bivouac qu'œuvre aujourd'hui la caravane médicale.

Partenaires