Étape 1

GAZELLES TV 2016 - Étape 1

INFO LIVE - 23h30

Ne dormiront pas au bivouac ce soir, les équipages :
101, 109, 120, 130, 133, 136, 143, 196, 205, 210, 216, 217.
Ces équipages ont jusqu'à 12h00 le lendemain de l'étape pour passer la ligne d'arrivée et valider leur étape.

INFO LIVE - 22h30

Le 403 est déclaré hors classement. Ils ne seront donc plus que 10 équipages demain à concourir dans la catégorie Expertes.

INFO LIVE - 22h00

A cette heure, plus de 11 équipages sont encore dehors. Le 102 a fait appel à l'assistance mécanique qui la rejoint : elle a le pont avant et arrière cassés.
Le 143 navigue encore mais le 196, le 133, le 216 ne rallieront pas le bivouac. Ils dorment avec des véhicules d'assistance.
Le 210 dormira toute seule, en sécurité.
Le 101 et le 136, le 205 et le 217 dormiront également dehors tout comme le 120 qui passera la nuit avec un véhicule d'assistance.

INFO LIVE - 21h00

Le 101 rentrera finalement au bivouac. A cette heure, il reste encore 18 équipages dehors.

A vos marques, prêtes, partez !

rag160324_leg1_nic_020016.jpg rag160324_leg0_jul_010080.jpg

 

C’est le grand jour! La nuit venteuse aura sûrement portée conseil aux équipages. Sous le grand chapiteau du petit-déjeuner, les gazelles se retrouvent, les yeux encore rougis par une courte nuit, pour le briefing très matinal. Il va falloir tenir le rythme ! A peine une gorgée de café avalée, il est déjà temps de tracer ses repères sur la carte et de définir les difficultés de cette étape 1.


Les bourrasques de vent fouettent les minois fatigués et continuent de faire trembler les tentes, à tel point que les Gazelles s’inquiètent d’une éventuelle tempête de sable qui compromettrait leur navigation. Etre aveuglé par la poussière, c’est le pire pour une course d’orientation. Avec beaucoup de chance, Dame Nature décide en chemin d’être plus clémente. Et même si  les rayons de soleil peinent à percer, cela ne gâchent en rien le plaisir des participantes. Elles viennent ici pour se surpasser, maîtriser les franchissements et appréhender des chemins variés. Le rallye hors-piste est un véritable terrain de jeu, surtout pour les pilotes aguerris.


Lire Plus ...

INFO LIVE - 20h30

Il est confirmé que l'équipage 101 ne dormira pas au bivouac, ce soir. Il y reviendra demain pour prendre le départ.

Expertes : des pronostics d’ores et déjà chamboulés



On a toujours tort d’effectuer des paris, au Rallye Aïcha des Gazelles. Les favorites peuvent trébucher à tout moment et aucune étape n’est jamais jouée.
Cela s’est encore confirmé aujourd’hui, avec le 403, second l’an dernier, et que sa maîtrise totale de la navigation et du pilotage plaçait d’emblée sur le podium. Mais au cours de l’après-midi, après un tracé osé, serré, sans aucunes concessions sur la facilité, bref une ligne bien dans leur style, Jeanette James et Anne-Marie Borg ont cassé le pont de leur Jeep en 2. C’est net et définitif : aucune réparation de fortune n’y pourrait rien. Elles ont donc été ramenées au bivouac et l’on ignore si elles seront en mesure de reprendre la compétition. Une compétition qui leur laisse très peu de chance de figurer dans le haut du classement.  S’il est de mise de compatir sportivement dans le petit club des Expertes, il n’en reste pas moins que ce fait du jour a de quoi donner surmotiver, s’il était besoin, les prétendantes au podium.

Lire Plus ...

INFO LIVE - 20h15

Le 130 et le 117 ont fait appel à l'assistance mécanique pour un tankage. L'assistance est en route.

Même tarif pour le 102, en cours d'assistance.

INFO LIVE - 20h00

24 équipages sont encore dehors. La plupart d'entre eux tenteront de rejoindre le bivouac au cours de la soirée comme le 29 ou le 154 qui sont à l'approche.

INFO LIVE - 17h30

Mauvaise journée pour le 230 qui cultive l’art du jardinage, au pied de l’erg Chebbi. Visiblement, il se décide à rentrer, un peu à vide : elles n’auront validé que deux balises.

Le 322, dans la catégorie Crossover n’a pas fait beaucoup mieux mais rentre avec un grand sourire.

A 16h50, 16 véhicules ont regagné le bivouac, dont le 153, qui vient de franchir la ligne d’arrivée.

Le 101 se valide toutes les balises mais inaugure un nouveau jeu plutôt réservé aux Expertes : il les checke dans le désordre ! Le 138 a jardiné 8 heures d’affilée : pour une seule balise validée ! Et a effectué quelques 120 km...

A 17h10, le 405 et le 402 rentrent au bivouac dans l’ensemble satisfaites de leur journée.

INFO LIVE - 16h30

Côté Expertes, en avant de la course, le 477 vient de checker la balise 5, tandis qu’à l’arrière, le 403 a validé sa balise 3 à 15h25.
Les 322 ne pourront pas se féliciter de leur journée : elles ont parcouru pas mal de kilomètres pour un maigre bilan : une seule balise lorsqu’elles se décident à rentrer.
Le rythme de la course est assez lent, mais dans son ensemble, cette dernière reste cohérente. Le temps estimé de l’étape était de 9 h, elle devrait largement le dépasser.
Jusqu’à maintenant, il n’y a eu pour le moment que 8 demandes d’interventions mécaniques.
A 15h46, 7 équipages (224, 139, 128, 222, 171, 169 129) se sont arrêtés au dispensaire de Cœur de Gazelles, basé aujourd’hui à Tisserdimine.

A 15h40, coup de théâtre, les 403, 2ème sur le podium en 2015 catégorie Experte, ont cassé leur pont en deux. Elles viennent de passer un appel assistance. Il y a de fortes chances que le véhicule doive être évacué.

INFO LIVE - 14h30

Voilà plus de 8 heures que les Gazelles sont sur le terrain. Et les effets de la fatigue commencent à se faire sentir. Plusieurs tankages sont à signaler, comme le 148, le 131, le 100 et le 190.
Côté Expertes, le 420 est à l’approche de son CP 5, les autres se situant plutôt autour du CP 4.

INFO LIVE - 13h00

Côté expertes, Les 477 ont fait un peu plus de kilomètres en choisissant la combinaison 3421 mais ça leur a permis d’aller plus vite. Elles ont checké leur CP 3 à 12 h30. Elles ont pris de très bonnes options tout comme le 407.
Le 410 qui a pris la combinaison de parcours la plus…curieuse -mais pourquoi pas ?- vient de checker la 3ème balise laissée à son choix du CP 2. Il lui reste ensuite à revenir sur ses pas pour aller chercher la dernière, située à l’opposée. C’est en tous cas l’option de trajet la plus chronophage.

La 168 continue de grenouiller et de chercher son CP trop au sud.

INFO LIVE - 12h00

La progression générale de la course marque un ralentissement. Partie depuis 6 heures, la plupart des équipages n’ont pas encore checké la balise 3, bien que le terrain soit roulant. La faute sans doute à l’appréhension et à la tempête qui ne faiblit pas.
Les 175  sont parties à 180 de leur cap et voilà deux heures qu’elles ont effectué à peine 500 mètres. Autrement dit, elles sont perdues.
Le 204, lui aussi est à la peine.

Les 186 se rapprochent de la frontière algérienne, les organisateurs les rattrapent pour les avertir.

INFO LIVE - 10h30

La majeure partie des équipages est en approche des CP 2.
Une bonne progression compte tenu des conditions de visibilité peu favorables. La tempête de sable se poursuit, rendant les prises de cap très pénibles. Par contre, le 138 jardine de bon cœur.

INFO LIVE - 10h00

La plupart des expertes ont pointé leur premier CP 2, quelles que soient les différentes options qu’elles aient choisies.
Schématiquement, 3 combinaisons se dessinent : un groupe composé du 403, 406, et 420 choisissent le sud.
Le 404, le 412, le 405, le 477, choisissent une voie médiane entre deux reliefs tandis que le 402, le 407 et le 438 passent au nord.
Le 175 a un léger problème : il roule cap inversé, dans la direction qu’il croit être celle de son CP 2.

Le 101 et le 171 ont fait appel à la mécanique. Le premier l’annule une demi-heure plus tard et c’est tant mieux. Par contre, le 171 à l’arbre de direction endommagé.

Un parcours à la sauce pimentée pour les Expertes.

Interview de Ludovic Taché, directeur sportif.

Quel est le principe de l’innovation apportée cette année ?

Les 11 équipages concernés devront choisir une combinaison de 4 CP, en l’occurrence les CP numéro 2, avant de poursuivre leur course vers le CP 3. Théoriquement cela leur donne le choix entre 16 combinaisons : CP2 (1), CP2 (2), CP 2 (3), CP 2 (4), ou CP2 (1), CP2(3), CP2 (4) et CP2 (2) etc… Toutes ces combinaisons ne totalisent pas le même kilométrage sur le terrain mais en terme de distance, l’important n’est pas là : rappelons en effet que ce sont les écarts entre la distance à vol d’oiseau et la trace effectuée qui engendrent les pénalités. Autrement dit entre un parcours de 100 km qui ne comporte aucun obstacle de franchissement, et un parcours de 50 km obligeant à un contournement de 10 km, le second parcours sera pénalisant de 10 point, le premier, non.

Pourquoi démultiplier un CP ?

C’est mathématique : vu leur niveau, les expertes commettent peu d’erreurs. Ce que les autres catégories réalisent en 2 heures, elles sont capables de le faire en 1 heure. Il est donc logique qu’elles aient plus de balises à valider pour garder la pression du facteur temps.

Pourquoi laisser l’ordre de certaines balises à leur libre appréciation ?

Pour plus de jeu et de stratégie bien sûr ! Il s’agira pour elles de lire et de déchiffrer très attentivement une carte qui n’est pas forcément à jour, avant de faire un choix. Et puis plus on multiplie les combinaisons, plus on multiplie les risques de faire des choix payants…ou pas ! C’est plus différenciant.

INFO LIVE - 08h30

Mention spéciale pour le 169 qui accomplit un parcours, pour le moment tiré au cordeau. La 168 qui a annoncé d’emblée vouloir s’approprier la première marche de la catégorie première participation s’en tire, lui aussi bien en cette matinée.

INFO LIVE - 07h30

Un petit groupe d’expertes est à l’approche du 1er CP, le 402, le 412, le 477 et le 420, suivant l’oued Talrhemt.
Un autre groupe, composé du 406 et du 438, se situe 500 mètres derrière tandis qu’un 3ème groupe d’expertes, le 405, 407, 403 et 410 prend davantage de temps pour progresser, sans doute à cause d’un horizon brouillé par la tempête et non pour des raisons de pilotage : le terrain n’offre aucune difficulté particulière pour leur niveau.

INFO LIVE - 06h00

Le top départ est donné par Saïd Mahboub, directeur commercial d’Afriquia SMDC.

Au briefing ce matin...



Les Gazelles ont bravé le vent glacé et le sable pour rejoindre la tente de restaurant où a lieu le briefing.
Elles ont inauguré leur première étape, emmitouflées dans leur parka, lunettes de ski bien vissées sur le visage. Ces conditions météo rendent tout plus difficile, à commencer par le démontage de leur tente. Entre les tâches du quotidien à accomplir, le petit déjeuner et le briefing, tout est extrêmement minuté.
Ludovic Taché, le directeur sportif dresse les grandes lignes de l’étape et prodigue quelques conseils : le mauvais temps demande aux Gazelles de redoubler d’attention pour naviguer. Il leur sera demandé également d’être vigilantes pour éviter absolument les cultures qu’elles seront amenées à longer, notamment à Tisserdimine, le petit village où, celles qui seront sur les parcours A, B et C pourront par ailleurs rencontrer au CP 6 la Caravane médicale qui fait étape ici.

Pour le reste, pas de difficultés particulières pour cette étape qui ménage encore un peu les Gazelles, avec un parcours de 105 km et un temps estimé de 8h30.

ETAPE 1 - Jeudi 24 mars 2016



EL BEÏDA / EL BEÏDA – km idéal 105 km – temps estimé 8h30 – 6 balises
Etape en boucle

Cette fois-ci pour toutes, ce ne sera plus un exercice.
Dorénavant les espaces sont ouverts vers les premières balises de la journée. Le terrain est roulant et la difficulté sera surtout de savoir conserver son cap sur des distances grandissantes. Jusqu'au CP3, les reliefs sont marqués et peuvent facilement servir de visée.

Après par contre les équipages vont devoir naviguer dans des reliefs très marqués et il ne faudra pas perdre le fil de sa route sur la carte. Sans cela la sanction sera immédiate et il est fort à parier que la triangulation ne soit pas d'une très grande utilité… trop de reliefs surement !
Et puis il y aura les premiers tours de roues dans le sable… Rien de très compliqué surement mais pour beaucoup ce sera un tout nouvel élément à maîtriser.

Comme sur toute première étape, elle ne sera surement pas capitale pour le classement final mais elle pourrait bien hypothéquer les chances de certaines !

Partenaires