Prologue

GAZELLES TV 2014 - PROLOGUE

Prologue réussi !

« Dans l’ensemble, ça s’est bien passé », résume le PC Course. A 19h seule une dizaine d’équipages était encore sur la caillasse, entre les herbes folles et les oueds desséchés… Trois équipages ont tout de même dû faire appel à l’assistance mécanique  pour « tankage dans le sable ou dans les herbes à chameaux (motte de sable très dure coiffée d’une touffe de végétation)»  au cours de l'étape.

 

JEM_19032014_Leg0_030337_resize.JPG JEA_19032014_Leg0_050020_resize.JPG

JEM_19032014_Leg0_030331_resize.JPG MIC_19032014_Leg0_020077_resize.JPG

 

Pourtant, tout avait plutôt bien commencé ! A peine 40 minutes après avoir pris le départ les équipages 219 (Carolyne Garrigue et Naima Kabbage - PARADIS PLAGE) et 208 (Valentina Roticiani et Rosa Rosilvia Parisi - TOTAL SA), avaient pointé leur première balise. Celle-ci avait pourtant été installée dans le creux d’un oued, bien cachée…
Certaines Gazelles, trop contentes de leur premier succès sortent de leur véhicule pour se faire photographier devant le fameux drapeau rouge !

 

JEM_19032014_Leg0_040023_resize.JPG ERI_19032014_Leg0_020168_resize.JPG

 

Les 212 (Sylvie Grimaud et Alison Liget - TOTAL SA) crient leur « waouh !!! » de tout leur cœur … «Le plus difficile c’est de trouver dans le paysage un bon point de repère et d’être capable d’évaluer la distance qui nous en sépare pour bien se positionner sur la carte», expliquent les 216 (Marion Auriault et Celine Gimenez - AVIVA ASSURANCES ). «Mais, entre la théorie et la pratique, il y a de la marge !»
Les autres Gazelles se succèdent à ce premier check-point, tandis que les premières filent vers le drapeau suivant.
Entre les deux, certaines s’égarent…. « Alors là, nous ne savons plus du tout où nous sommes ! », avouent un peu dépitées les 310 (Laure Debrabant et Adeline Rivallin - GROUPE LA POSTE).

 

JEA_19032014_Leg0_050036_resize.JPG JEA_19032014_Leg0_050011_resize.JPG

MIC_19032014_Leg0_020125_resize.JPG ERI_19032014_Leg0_030026_resize.JPG

 

A la 2ème balise, plusieurs équipages se retrouvent et profitent pendant quelques minutes du paysage, vaste reg avec au loin, les montagnes de dunes de Merzouga qui veillent en attendant les Gazelles pour une prochaine étape.

Le soleil se fait moins violent. Les couleurs plus chaudes. Quelques Gazelles « jardinent », c’est-à-dire tournent en rond, sans voir la balise qu’elles ont pourtant assez bien localisée… le désert est retors. Il a l’air souvent plat, vu de loin, mais en réalité il cache bien des recoins. Autant de difficultés qui souvent abritent des langues de sable, que les Gazelles cherchent à éviter ! Certaines s’y donnent  à cœur joie ! « On a fait exprès de filer tout droit dans les petites dunes de sable pour s’entraîner » expliquent tout sourire les 219 (Carolyne Garrigue et Naima Kabbage - PARADIS PLAGE). D’autres s’entraident…L’esprit Gazelle agissant !


 MIC_19032014_Leg0_020216_resize.JPG CHR_19032014_Leg0_040172_resize.JPG

 

Au fil de l’après-midi, nombreuses sont les Gazelles qui ont trouvé leurs trois balises du jour et qui convergent vers le bivouac. A 19h45, les 235 (Anne-sophie Caron et Sabra Hantz - ATOL) sont tankées sur une herbe à chameau, mais l’assistance mécanique est sur place pour les sortir de ce mauvais pas. La journée est presque terminée. Demain première étape comptant pour le classement général… mais avant cela les Gazelles vont « sabler » le  Champagne !

 

NIC_19032014_Leg0_080042_resize.JPG NIC_19032014_Leg0_080046_resize.JPG

 

 

INFOS RALLYE : 21h00

Ca y est ! L'équipage 235 est arrivé. Toutes les Gazelles sont maintenant présentes au bivouac.

INFOS RALLYE : 20h00

Il ne reste plus qu'un équipage sur les pistes. Le 235 (Anne-sophie Caron et Sabra Hantz - ATOL) a dû faire appel à l'assitance mécanique suite à un tankage. Les deux Gazelles ont été dépannées par l'assistance et ont repris leur route en direction du bivouac.

 

Portables ? Ca c’était avant !

Qui dit premier jour de rallye dit aussi petit moment psychologiquement difficile pour tous les accros de la communication que nous sommes devenus : plus de photos aussitôt publiées sur Facebook, de selfies, plus de SMS, plus de « attends ! je check mes mails ! », plus d’appels ! Bref, la préhistoire !

 

MIK_2254_resize.JPG MIK_2277_resize.JPG

 

Sous le contrôle de l’un des sheriffs du rallye, Guy Dayre, toutes les Gazelles remettent leur téléphones portables et tous autres appareils techno susceptibles de comporter un GPS. Ils sont tous provisoirement « confisqués », soigneusement étiquetés et rangés. Les Gazelles les récupéreront à la fin du rallye. Cela étant, toutes les Gazelles connaissent cette règle et elles s’y plient volontiers : cela fait partie du jeu et cette coupure participe grandement au sentiment de vivre une parenthèse

 

MIK_2275_resize.JPG MIK_2256_resize.JPG

 

 

INFOS RALLYE : 19h10

Une dizaine d'équipages manque encore à l'appel ici sur le bivouac. Ceux-ci sont en train de rentrer des pistes et devraient bientôt rejoindre les autres Gazelles.

 

 

INFOS RALLYE : 18h00

35 équipages sont déjà arrivés ici au bivouac !

 

INFOS RALLYE : 16h50

Le 25 (Sonia Baudoin-Guerard et Geraldine Bonnet - CONSEIL RÉGIONAL DE BOURGOGNE) franchit la ligne d'arrivée. Les deux quadeuses sont les premières à rallier le bivouac, les 3 balises en poche. "Nickel !. Tout s'est super bien passé. On a même aidé des Gazelles en 4x4 à se détanker".


 

INFOS RALLYE : 16h10

Pour cette première journée, tout se passe bien ! Une seule demande d'assistance a été reçue par le PC Course pour le moment. Le 313 (Muriel Labardant et Lucie Sorbian arnal - GROUPE LA POSTE) s'est tanké dans des herbes à chameau. Il a été détanké rapidement.

 

Prologue : un test grandeur nature

Arrivées sur le bivouac à 12 heures, les Gazelles sacrifient d’abord à un petit exercice collectif : elles prennent la pose pour une photo de groupe, avant de se rendre au briefing. Ludovic Taché, le directeur sportif rappelle la vocation du prologue, cet après-midi « Il vous permettra de vous habituer à la carte, de trouver des automatismes entre pilotes et navigantes et aussi de prendre la mesure de votre véhicule. N’oubliez pas qu’il doit durer au moins 9 jours. ! »  Nicolas Hourdin prend à son tour la parole pour rappeler des règles élémentaires de bon sens.  Il fait 30° à Nejjakh et s’hydrater régulièrement et en abondance est un impératif absolu.

 

JEA_19032014_Leg0_010086_resize.JPG JEA_19032014_Leg0_010102_resize.JPG

 

Pour cette étape en boucle de 45 km, avec seulement 3 balises à découvrir, pas de difficultés majeures. Le but relève plutôt d’un ultime entraînement. Terrain plat et roulant, navigation aisée grâce à des points de repères facilement identifiables…Les 3 balises ne devraient pas poser trop de problèmes aux Gazelles, sauf pour celles qui se laisseront prendre aux pièges d’une supposée facilitée : or, même facile le parcours demande une concentration de tous les instants.

 

NIC_19032014_Leg0_040030_resize.JPG CHR_19032014_Leg0_010050_resize.JPG

 

Le classement à l’issu du prologue n’est pas pris en compte pour le classement général. En revanche, il détermine l’affectation dans l’ordre des rangs de départ.
Les dernières balises fermant à 18h30, les dernières Gazelles devraient avoir rallié le bivouac autour de 19h00.

 

On remet les compteurs à zéro !

A 10h00 ce matin, l’ensemble des Gazelles a passé les tests d’étalonnage des compteurs de leur véhicule. Elles ont toutes parcouru exactement 20 km et à l’arrivée, les organisateurs chargés des vérifications ont relevé ce qu’indiquait leur compteur journalier. Un coefficient est ensuite appliqué pour égaliser tous les kilomètres parcourus au cours du rallye.


NIC_19032014_Leg0_010019_resize.JPG NIC_19032014_Leg0_010021_resize.JPG

Au briefing...hier soir !

Toutes les Gazelles réunies à Erfoud pour le grand briefing

Embrassades, émotions, premiers échanges, les 318 Gazelles se sont retrouvées pour la première fois toutes réunies, à Erfoud hier soir à 21h, pour le grand briefing pré-départ. « Allez mesdames et mesdemoiselles, on essaie de tenir l’horaire pour que vous puissiez aller vous coucher rapidement ! » Eh oui, le Rallye des Gazelles c’est aussi ça ! Une gestion ténue du temps et du sommeil…. Dominique Serra veille au grain.

 

JEM_18032014_Erfoud_050098_resize.JPG JEM_18032014_Erfoud_050084_resize.JPG

 

« Vous êtes toutes extraordinaires de vous lancer dans cette aventure sans avoir vraiment la notion de ce qui vous attend pendant 10 jours ! », lance la directrice du Rallye devant une assemblée concentrée … « Je suis très fière d’accueillir la Bulgarie, le Maroc*, ….. » Quand Dominique Serra se lance dans l’énumération des 24 nationalités engagées, la salle entre littéralement en transe ! Tonnerre d’applaudissements pour chaque pays.

 

JEM_18032014_Erfoud_050094_resize.JPG JEM_18032014_Erfoud_050105_resize.JPG

NIC_18032014_Erfoud_100092_resize.JPG JEM_18032014_Erfoud_050117_resize.JPG

 

Puis c’est au tour de Ludovic Taché - « votre directeur sportif, celui que vous allez haïr pendant 9 jours ! -» de rappeler les fondamentaux . Le briefing tous les matins à 5h précises, le bon usage de la balise Iritrack pour l’assistance mécanique ou médicale, le système de pénalités…. "Considérez que vous êtes en autonomie pour la journée, leur rappelle Ludovic. Aucune aide extérieure – sauf de la part d’autres concurrentes – La solidarité est essentielle  sur le Rallye ! Mais ne vous inquiétez pas, grâce au boitier Iritrack nous savons toujours où vous êtes ! On est alerté quand vous freinez, on sait à quelle vitesse vous roulez –attention !-" Les Gazelles sont bien briefées, à la fois rassurées et un peu fébriles. Demain matin rendez-vous pour  l’étalonnage des compteurs kilométriques et l’après-midi, prologue dans le désert

 

NIC_18032014_Erfoud_100062_resize.JPG JEM_18032014_Erfoud_050091_resize.JPG


* Allemagne, Afrique du Sud, Angola, Belgique, Bulgarie, Canada, Colombie, Congo, Egypte, Etats-Unis, France, Gabon, Indonésie, Italie, Luxembourg, Maroc, Nigéria, Norvège, Portugal, Royaume-Uni, Sénégal, Suisse, Vietnam, Yemen

 

 

PROLOGUE - Mercredi 19 mars 2014




NEJJAKH / NEJJAKH – km idéal 45 km – temps estimé 2h00
Etape en boucle

Boussole ok … Carte ok … Road-book ok … contact … c'est parti !
Pour ce 24ieme Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc et comme il est de coutume, une entrée en matière sans difficulté particulière. Un terrain très peu accidenté, une navigation aisée, tous les éléments sont réunis afin de se familiariser à la conduite et la lecture de carte dans les meilleures conditions.

Le bivouac ne sera jamais bien loin mais il faudra tout de même rester vigilantes car les pièges peuvent apparaitre à chaque "coin de roue" … une situation que les gazelles devraient connaître de nombreuses fois lors des 10 jours à venir.
Le prologue est l’occasion d’un premier classement mais qui ne compte que pour établir l’ordre de départ du lendemain.

Partenaires