Dreux

GAZELLES TV 2014 - DREUX et TROCADERO

Dreux, c’est fait !

A 19h00, les dernières Gazelles effectuent leurs diverses vérifications et validations réglementaires. A l’accueil, il ne reste plus que quelques feuilles de vérifications à récupérer. L’effervescence qui régnait dans la matinée laisse place à une ambiance plus détendue. Les organisateurs en profitent pour souffler… et préparer la longue journée de demain !

 

NIC_14032014_Dreux_090001.JPG ERI_14032014_Dreux_050018.JPG

 

Votez pour les vidéos du Rallye Aïcha des Gazelles au WebProgram-Festival

 

Le WebProgram-Festival est une manifestation internationale de contenus créés exclusivement pour le Web.

2 vidéos, 2 catégories : Web-Aventure et Web-Documentaire dans la compétition prix du public. Le comité de sélection a choisi la vidéo Web Aventure dans sa compétition prix du jury.

Dès aujourd’hui les votes sont ouverts alors prenez quelques secondes pour nous soutenir et votez pour les vidéos réalisées et produites par notre équipe.

Par ici pour voter :


http://www.webprogram-festival.tv/les-programmes/les-programmes/gazelles-web-tv.html,9,116,0,0,75

 

Belles du désert

Si les Gazelles sont belles par nature, leurs voitures elles aussi ont le droit d’être saluées pour leur apparence physique ! Pour le Rallye  Aicha des Gazelles, ces dernières rivalisent de créativité. Normal donc qu’Hexis, leader français de supports pour le marquage et l’impression numériques et partenaire du rallye les encourage à chouchouter l’habillage de leur compagne dans les épreuves !

 

photo.JPG MIC_14032014_Dreux_020130.JPG

 

Hexis décerne chaque année un prix récompensant la voiture décorée de la manière la plus glamour ou fun. Ce challenge, -« Beauty car Hexis »- très convoité par les Gazelles, permet à l’équipage lauréat de gagner ses frais d’inscription pour la prochaine édition….Le prix sera décerné à Essaouira lors de la remise des prix. Cerise sur le gâteau : Hexis qui a créé en 2010 la boisson énergisante éponyme offre à chaque équipage une caisse de 24 cannettes … à consommer sans modération : un coup de mou et ca repart !

 

SUV versus 4x4 ?

Les SUV (Sport Utility Vehicle) ou crossover ne passent pas partout. Contrairement aux 4x4, ils n’ont que deux roues motrices et n’ont pas de blocage de différentiel : autrement dit, leurs roues tournent librement, ce qui s’avère épineux dans les situations d’enlisement ou d’ensablement.

 

MIC_14032014_Dreux_030126.JPG ERI_14032014_Dreux_010079.JPG

 

Un 4x4, lui peut bloquer séparément ses roues avant ou arrière, ce qui lui permet de s’extraire plus aisément. Enfin, dernière différence qui n’est pas la moindre, un 4x4 possède des vitesses courtes avec un meilleur couple pour se tirer de toutes les situations. 

Ainsi, les crossover bénéficient de parcours spécialement adaptés notamment lors des épreuves emblématiques dans les dunes de Merzouga qu’ils ne peuvent franchir.

 

MIC_14032014_Dreux_030183.JPG NIC_14032014_Dreux_050009.JPG

 

Voitures en règle, égalité pour toutes !

Les mécaniciens du rallye s'affairent autour de chaque voiture. Le compteur kilométrique est vérifié. Les GPS constructeurs sont déconnectés puisque les Gazelles ne devront leurs exploits qu’à la stricte boussole et l’usage de la carte. La garde au sol est aussi vérifiée. 

 

MIC_14032014_Dreux_020123.JPG ERI_14032014_Dreux_020103.JPG

 

Le réservoir d’essence est aussi regardé de près : il doit être bien fixé et les éventuels réservoirs additionnels sont bien sûr, supprimés. Enfin,les mécaniciens vérifient que le chargement des Gazelles est réglementairement bien arrimé afin que rien ne puisse bouger lors des étapes.

 

Souriez, c’est pour la photo !

Après les ateliers mécaniques et le stickage de la voiture, chaque équipage passe devant l’objectif d’un photographe selon un rituel immuable. Le numéro d'équipage bien visible et les Gazelles de face.

 

 ERI_14032014_Dreux_010049.JPG ERI_14032014_Dreux_010172.JPG

 

Ces portraits d’équipages vont permettre à l'équipe média de faciliter son travail et de répondre le plus rapidement possible aux demandes des journalistes au cours du rallye. Même avec les lunettes, les casques, la fatigue ou le bronzage, le service photo du site web sera ainsi capable de reconnaître les participantes. Sur la durée du rallye, il traite quelque 25000 clichés. Un travail de titan.

 

Atelier médical, précautions d’usage !

C’est dans la tour de contrôle du circuit automobile de l’Ouest Parisien, que les Gazelles ont rendez-vous avec l’équipe médicale. Tout un symbole !

 

NIC_14032014_Dreux_040006.JPG NIC_14032014_Dreux_040013.JPG

 

Lucie et Gilles qui sont infirmiers les accueillent. 1ère étape : vérification de la trousse médicale de premier secours - Obligatoire ! - et du carnet de vaccination. « Nous leur avons envoyé une liste de médicaments d’urgence qu’elles doivent avoir dans leur voiture, en cas de petits soucis gastriques, douleurs et autres bobos…. » explique Lucie. Laure et Julien, médecins urgentiste, récupèrent les certificats médicaux d’aptitude et passent en revue le questionnaire médical que chaque Gazelle a rempli.

 

NIC_14032014_Dreux_040012.JPG NIC_14032014_Dreux_040007.JPG

 

« Cet entretien nous permet aussi de présenter le dispositif médical du rallye », explique Laure. L’occasion aussi de leur délivrer des précieux conseils : bien s’hydrater, se protéger du soleil, prendre soin de ses yeux, faire des pauses, notamment à midi pour déjeuner et profiter !

 

 

Iritrack, sarsat…des Gazelles sous haute surveillance

Ces balises sont essentielles à la sécurité. Il faut 5 minutes aux mécaniciens pour les fixer à bord des véhicules mais seront très précieuses tout au long du rallye.

 

MIC_14032014_Dreux_020135.JPG NIC_14032014_Dreux_030071.JPG


L’iritrack permet un suivi en temps réel  de la position des équipages par le PC course. Une notice explicative est remise à chaque équipage. Celle-ci doit rester en permanence dans la voiture. L'iritrack est à manier en cas d’urgence seulement, évidemment. Bouton vert ? Assistance mécanique demandée. Mais il faut savoir que cela coûte des points de pénalité ! Bouton rouge ? Assistance médicale.

 

NIC_14032014_Dreux_030059.JPG NIC_14032014_Dreux_030066.JPG

 

La balise Sarsat est un second niveau de sécurité en cas de problème médical. Ce matériel utilisé depuis des années par les explorateurs, par les marins au grand large et le transport aérien permet d'émettre un signal de recherche d'urgence au PC Course par le biais des autorités de surveillance dispachées à travers le monde.

 

 

24ème édition, 24 nationalités !

Elles viennent de partout ! Au total 24 nationalités seront de l’aventure et illustrent la diversité et l’ouverture revendiquées par le Rallye Aïcha des Gazelles. Bien sûr les équipages français sont les plus nombreux : 146 tandems bleu-blanc-rouge seront présents sur la ligne de départ.  Mais il faudra aussi compter avec des Gazelles canadiennes (6 équipages), américaines (4), et évidemment, marocaines (4).

 

NIC_14032014_Dreux_040096.JPG NIC_14032014_Dreux_050094.JPG

 

Preuve de son succès et de l’engouement grandissant des femmes pour cette épreuve hors du commun, le Rallye Aïcha des Gazelles accueille désormais des participantes de divers pays d’Europe (Allemagne, Belgique, Suisse, Portugal, Bulgarie, Italie, Norvège),mais aussi d’Afrique : Angola, Congo, Sénégal, Afrique du Sud, Nigéria, Egypte et d’ailleurs : Indonésie, Yemon, Colombie, Vietnam, Russie… C’est d’ailleurs en anglais -« My name is Dominique Serra »- que la patronne du Rallye Aicha des Gazelles a accueilli ce matin à Dreux les Gazelles anglophones. «  I am very proud of you to be here with us !! ». Applaudissements soutenus…

 

NIC_14032014_Dreux_050083.JPG NIC_14032014_Dreux_050056.JPG

 

 

 

Stickage des véhicules, c’est fait !

Les voitures s’alignent les unes derrières les autres et les Gazelles s’affairent à de menus travaux manuels ! Leur numéro d’équipage et le sticker du Rallye Aïcha des Gazelles doivent figurer en différents endroits du véhicule. Les deux portières avant, le toit, l’avant et l’arrière de la voiture.

 

NIC_14032014_Dreux_030026.JPG NIC_14032014_Dreux_030051.JPG

 

L’objectif n’est pas de décorer les voitures mais de permettre une identification sur le terrain par les organisateurs, les journalistes et les photographes. Ni trop haut, ni trop bas, celles qui ne les auront pas bien positionnés devront recommencer !

 

Enfin, le Gilet tant convoité !

Il signifie que le rallye a vraiment commencé même si la course proprement dite est à venir. Créé cette année par Soleil Sucré, sa couleur corail met le teint des Gazelles en valeur. Il fait d’ailleurs l’unanimité. « Super joli !». Pour l'équipage 106 (Marie Menozzi et Brigitte Zenou - INGENIA), des amies de 35 ans, même blondeur, même sourire et même doudoune, c’est une teinte qui nous rend pétillantes ! »

 

NIC_14032014_Dreux_030083.JPG NIC_14032014_Dreux_020005.JPG

 

Et afin d’identifier les différents rôles des personnes présentes sur le Rallye, à chacun sa couleur. La direction porte un gilet rouge, les organisateurs, un bleu. Un moyen bien pratique de reconnaître rapidement qui fait quoi ! Brodées sur le gilet des Gazelles, on peut apercevoir les Armoiries du Royaume du Maroc dont le Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc est le seul événement automobile à pouvoir les arborer. Elles sont là pour rappeler à ces dernières les valeurs de respect dues à ses terres et à ses habitants, au cours de leur aventure.

 

 

Premiers vrais contacts avec le Rallye…

Ca y est, les Gazelles sont arrivées à Dreux aux circuits de l'Ouest Parisien ! Première journée de contact avec le Rallye Aïcha des Gazelles, avant le grand départ demain au Trocadéro.

 

NIC_14032014_Dreux_020031.JPG MIC_14032014_Dreux_020007.JPG

 

Une certaine fébrilité dans l’air, c’est le début de l’aventure… Arrivées pour les premières à 6h30 du matin, premier briefing avec Dominique Serra à 7 h : explications sur le déroulement de la journée et précisions sur la grande journée du départ, demain au Trocadéro où plus de 50 000 personnes sont attendues. Donc, sécurité, calme, organisation et ponctualité !

 

NIC_14032014_Dreux_030050.JPG NIC_14032014_Dreux_020048.JPG

 

Les Gazelles ont reçu le fameux gilet qu’elles ne quitteront plus jusqu’à Essaouira. Les voilà maintenant parties sur les différents ateliers. Un premier avec la remise du matériel : les cartes, les rations, les balises Iritrack et Sarsat…. Puis la matinée s’enchaînera au fil des autres ateliers : installation du matériel dans les voitures, conformité du véhicule, atelier médical et rencontre avec les médecins, déclaration des matériels interdits (GPS, ordinateur…), remise des billets pour le transfert en bateau de Barcelone au Maroc, et le stickage des voitures ! Un programme bien chargé !

 

NIC_14032014_Dreux_030056.JPG NIC_14032014_Dreux_030060.JPG

 

 

 

Vendredi 14 mars : Vérifications techniques et administratives - Circuit de Dreux



DREUX : Vérifications techniques et administratives

1er rendez-vous avec l’organisation au circuit Ouest Parisien de Dreux pour une journée consacrée essentiellement aux vérifications techniques, administratives, mécaniques et au fameux stickage des véhicules aux couleurs du Rallye et de ses partenaires.

Objectif de la journée pour nos Gazelles : être prêtes pour le jour J demain pour la présentation des équipages et le départ officiel, samedi 15 mars 15h sur les jardins du Trocadéro à Paris !

Partenaires