Étape 5

Le Journal de l’étape : El Fecht-Mhâmid

Dans un petit matin voilé par la poussière, les équipages se sont élancés pour environ 11h de conduite sur 200 km de distance.
 
Toute la subtilité, pour bien la réussir cette étape, consistait à tracer des caps impeccables, droit devant pour gagner le maximum de kilomètres.
 
Dans la matinée, le terrain de jeu ...

Lire Plus ...

Dormirons au bivouac ce soir…

 

tous les équipages ! Encore sur le terrain, une douzaine d’équipages sont entrain de rejoindre le bivouac qui s’est déplacé dans la journée d’El Fecht à Mahmid.

Une bonne nouvelle pour les Gazelles qui seront déjà sur le lieu du départ pour attaquer la 6ème et déjà dernière étape de cette 22ème édition.
Au programme : 18 heures de sables, d’oued, le tout peut-être sous des vents de sable, connus pour etre capricieux dans cette région.

 

 

INFO RALLYE 14:25 : le CP6 est tombé !

 

Les appels se calment au PC Sportif Mobile : à part quelques ajustements de position des véhicules d'organisation, les équipages eux, progressent à allure régulière sur un parcours très roulant.
 
Le RZR numéro 20 (Dorothée LANGLOIS et France CLEVES - POLARIS BENELUX) arrive déjà sur le CP6. Derrière au CP5, le team 187 (Carole MONTILLET et Julie VERDAGUER - Axecibles), laisse avancer une bonne partie des équipages qui se situent entre les CP5 et 6. Les leadeurs confirment leur stratégie qui vise à prendre le temps pour limiter les risques. Sous un soleil de plomb et un ciel laiteux, la majorité des équipages se situent entre les CP5 et 6 entre d'immenses ensembles rocheux.

 

INFO RALLYE 13:30 : Le point sur les leadeurs du Rallye

 

Du côté des 4x4, l'équipage n° 187 (Carole MONTILLET et Julie VERDAGUER - Axecibles) prend son temps sur cette étape numéro 5 qui lui a déjà par deux fois jouer des tours et coûter la victoire. Plus loin sur les parcours, les équipages n° 170 (Jeanette JAMES et Florence PHAM - Volkswagen Véhicules Utilitaires) et 203 (Elisabete JACINTO et Sofia CARVALHOSA - Volkswagen Véhicules Utilitaires), quant-à-eux, ont tout-à-jouer sur cette étape.
 
Déjà à mi-parcours entre les CP3 et 4, les concurrentes montrent leur volonté de réussir cette étape. Chez les Crossover, le team 310 (Sylvie HUSSON et Sophie GOSET - La Poste) mène le bal et trace une trajectoire au cap à la seconde prêt.
 
Le 311 (Lucie FERNANDEZ et Céline TSALIKIS - La Poste), juste derrière au classement général, descend cap sud-ouest vers son CP4. L'équipage RZR n° 20 (Dorothée LANGLOIS et France CLEVES - POLARIS BENELUX), qui mène au général dans la catégorie quads / Motos, a repris in-extremis un cap au sud pour trouver sa 3ème balise.

Les quadeuses n°25 (Catherine KERAMIDAS et Christine ARMENTE - Actemium) ont eux-aussi dû reprendre un cap au nord pour trouver leur CP3. Dans l'ensemble, les concurrentes continuent leur progression entre les CP3 et 4.

 

INFO RALLYE 10:59 : Le bonheur est dans l'oued

Branché en permanence par radio et satellite, perché sur une butte avec vue panoramique à plusieurs dizaines de kms sur les alentours du CP6, le PC Sportif Mobile a pris le relai du PC Sportif Bivouac jusqu'à ce que dernier soit réinstallé à Mhamid.

Sur la carte affichée sur les écrans, les concurrentes roulent au Cap entre les CP2 et 3, au fond de l'oued Assi Bou Haiara. En parallèle, les véhicules d'assistance, d'organisation, les hélicoptères et les véhicules médias couvrent les concurrentes.

INFO RALLYE 07:30 : 111, 144 et 225 bien arrivées au bivouac

Après leur nuit hors du bivouac, les Gazelles viennent d’arriver au bivouac d’El Fecht, qu’elles découvrent en cours de démontage. Au programme avant le départ : plein de carburant, passage à la méca avec carnet de suivi rempli, et c’est reparti pour l’étape 5 !
 
 
 
 
 
 
 

En vidéo : Le classement au départ de l'étape 5



INFO RALLYE 06:30 : départ de l’avant-dernière étape !

Si hier soir la place centrale du bivouac avait été désertée dès 22h, c’est pour une bien bonne raison. Fatiguées d’une nuit précédente agitée sous des toiles de tentes battues par le vent, les Gazelles sont parties se coucher tôt pour être en forme ce matin. Et sur le départ, ca se voit ! L’état d’esprit des concurrentes : plus positives que jamais, parées à relever le défi et à profiter au maximum ! Affaires pliées, chargées et harnachées dans les coffres poussiéreux, les concurrentes attendent leur signal de départ.

Sur le Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc, il y a autant d’équipages que d’objectifs. L’équipage 123 (Patricia CICILIANI et Katia BOUEY - Sublimatio), au 4x4 coloré, est "positif et confiant, des ingrédients essentiels pour une bonne course !"
Pour le numéro 213 (Mireille MOUNIER et Emmanuelle MOUNIER - SDRTP Forez), "bien reposé !", le but est de ne pas perdre de temps pour arriver tôt au bivouac et se reposer avant la Marathon.
Enfin pour les Gazelles du numéro 119 (Christelle DAGOIS et Myriam TAUPIN - Weckerle Cosmetics), l’idée est maintenant de se faire une place dans le top 50 du classement 4x4/camion.
 
Les objectifs sont fixés, ne reste plus maintenant qu’à les atteindre !

INFO RALLYE 06:00 : un briefing plus rapide pour des equipages bien rôdés

Le briefing de ce matin d’étape 5 est bien plus rapide que les jours précédents. Nos Gazelles ont accumulé de l’expérience et le directeur sportif n’a pas besoin de revenir sur des points de la compétition. En revanche, il annonce la couleur : l’étape d’hier était "calme", celle d’aujourd’hui va être longue, très longue. Au programme de la journée : une étape de navigation, où il ne va pas falloir perdre de temps !
 
 
 
 

Etape 05 - Mardi 27 mars

EL FECHT / MHAMID - km idéal 200 km – temps estimé 11h15 – Étape en ligne

Pas ou peu de sable sur cette étape qui débute dans de grandes zones montagneuses entrecoupées de vallées. Le parcours rejoint un terrain plus ouvert et très roulant avec des reliefs bien marqués. Des couleurs de sable rose et de roche gris argent devraient faire ouvrir en grand, bien des yeux. Le terrain se pare d’une fine couche de sable rouge que le vent de l’Algérie toute proche envoie de temps en temps sur les terres marocaines, certainement en signe de bonnes relations de voisinage.

La grande majorité des équipages devraient trouver les CP. Au milieu de ces grandes plaines, la stratégie est de suivre ici, la parfaite ligne droite pour grignoter quelques précieux kilomètres par ci par là.
Après avoir emprunté une longue et grande piste, puis traverser un cratère immense, il sera temps de prendre un maximum de force pour le lendemain, pour la dernière étape.

 

 

Partenaires