Bienvenue sur notre nouveau site,  n'hésitez pas à nous laisser un commentaire et bonne visite !

Le journal de l'étape

Pour cette 21ème : un départ riche en émotion !

Soleil aux éclats, public au rendez-vous, caméramans, journalistes et bien sûr Gazelles plus rayonnantes les unes que les autres, Sète prend cet après-midi des airs de croisette. Sur le quai Léopold Suquet, chaque team est présenté au public : pros ou débutantes, de 24 à 63 ans, de l'ex-miss France à la dentiste en passant par la postière ou encore l'étudiante, les 220 femmes du cru 2011 viennent de 15 nationalités différentes et composent cette année encore un cocktail riche de diversité et de panache, cocktail qui donne au Rallye son caractère si unique. Bien sûr, en plus d'André Manoukian, amis, familles mais aussi sponsors sont là pour les encourager une dernière fois avant de les voir s'embarquer pour le Maroc.
Alexandra Lavarelo, 27 ans, qui roule pour la seconde année consécutive aux côtés de Nathalie Lejault (équipage 188), aura le droit aux encouragements de sa maman, qui ne cache ni son enthousiasme ni sa fierté lorsque le Mitsubishi L200 grimpe sur le podium en ronronnant : "il faut se sortir du sable, parfois réparer, c'est une très belle expérience, il n'y a pas de mot pour dire à quel point je suis fière d'elle". Et il y a de quoi : l'an dernier, le team a remporté le challenge Logica qui récompense l'équipage qui aura le plus su réduire l'impact environnemental de sa conduite et compte cette année encore grimper sur les plus hautes marches du podium du challenge Hexis Beauty Cars qui récompense les plus beaux véhicules engagés. Mais il faut dire que cette année la concurrence est rude : une attention toute particulière a été donnée au total-covering des véhicules, et l'équipage 135 de Celia LE BORGNE et Gwenola GUYOT au KDJ 120 recouvert de pâtisseries, en est à croquer !
Et si chacune a le droit à sa minute de gloire, le Biladi affrêté par le partenaire Comanav-Comarit les attend et c'est déjà l'heure d'embarquer pour une traversée de 48 heures jusqu'à Tanger... comme quoi, le Maroc sait se faire désirer...

 

 

Le Rallye comme nouveau point de départ

Régine Maitrel n'aurait loupé ce départ pour rien au monde. Un an plus tôt, Régine faisait partie des équipages au départ... et était encore loin de se douter que le Rallye allait changer sa vie. Avec sa coéquipière, elle vit l'aventure à fond, se dépasse, et s'est prouvée "qu'elle était pleines de capacités qu'elle sous-estimait jusqu'à présent"...

La course aux ateliers !

Fort vent mais grand soleil pour cette journée de préparation et de mise en place. Dans chaque atelier, on s'active : vérifications médicales, techniques et administratives, stickage des véhicules aux couleurs des sponsors officiels de l'épreuve... mais aussi remise et installation du matériel IRITRACK qui permet un suivi et une localisation satellite instantanée de chaque équipage sur le terrain...

 

 

Rallye Aïcha des Gazelles 2011: top départ !

Elles l'attendaient depuis plusieurs mois, elles se sont démenées pour décrocher leurs sponsors, préparer leur équipage et, enfin, elles y sont ! Sur fond de port de pêche et cris de mouettes, le 1er rassemblement de la 21ème édition du Rallye Aïcha des Gazelles s'est déroulé à 6h00 du matin dans la ville côtière de Sète...

 

 

Lorsque chaque détail compte...

Mer calme et ambiance studieuse cet après-midi à bord du Biladi. L'heure est à la préparation des cartes mais aussi, à la révision des techniques de navigation, avec le soutien des anciennes et des organisateurs...
Car il faut souligner que sur le Rallye, trouver son chemin, c'est d'abord une histoire de cap, de carte, de règle de navigation, de boussole, de calculs...