Bienvenue sur notre nouveau site,  n'hésitez pas à nous laisser un commentaire et bonne visite !

Le journal de l'étape

Malika Ménard, miss France 2010, donne le départ

 

Malgré l'heure matinale, beaucoup auront reconnu Malika Ménard, venue donner le départ de la troisième étape et encourager les Gazelles 2011. Le Rallye, passage presque obligé pour les miss, puisqu'il a vu défiler beaucoup de celles qui ont été élues comme les plus belles femmes Françaises. D'ailleurs, Cindy Fabre et Valérie Bègue, respectivement miss France 2005 et 2008, forment aujourd'hui l'équipe 149 - ISUZU / TV MAG / ASSOCIATION ELA et se débrouillent plutôt bien puisqu'elles terminent l'étape du jour avec 80.66 points (7ème place au classement provisoire). Et c'est justement cet équipage que Malika suit avec TV Mag, magazine pour lequel elle travaille en parallèle de ses études de journalisme. Bien entendu on n'a pas pu s'empêcher de lui demander si elle aussi sera un jour une Gazelle : "je ne sais pas si je suis capable de faire ce qu'elles font... mais il ne faut jamais dire jamais !"

 

INFO COURSE 11:54 : chaleur étouffante sur les pistes

 

Alors que les premiers équipages atteignent le CP4, la plupart des équipages sont entre le CP2 et CP3, où le seul relief visible à une trentaine de kilomètre est la montagne Rhârouchâne. On roule les vitres grandes ouvertes, la chaleur qui s'abat aujourd'hui sur le désert Marocain est étouffante.

 

COURSE 14:19 : 111 dépanne le 131

Tanké dans une zone sablonneuse, le 131 (Martine JUSTIN et Chantal GREZZINI - CAISSE RÉGIONALE DES NOTAIRES DE LA COUR D'APPEL DE LYON) a déclenché une demande d'assistance technique. Entre-temps, le fameux Pinzgauer et ses 6 roues passe par là et les sort du sable. Un coup de chance pour le 131 qui s'économise 200 points.

Au PC Course, on constate que les tracés des équipages s'améliorent, non seulement parce que les concurrentes qui en sont à leur première participation se perfectionnent, mais aussi parce que la visibilité est bonne.

Les équipages 140 (Sophie HEWERTSON et Julie KOHLMANN - JET SOLUTIONS TRAVEL) et 175 (Delphine MASSON et Raissa BECKER - SABINE PETERS) sont déjà en direction de leur 7ème CP, alors que la globalité de la course se joue encore entre le 4ème et le 5ème CP, ce qui signifie qu'au vu de l'heure déjà avancée de la journée, peu d'équipages seront en mesure de toucher la 7ème balise et préfèreront stratégiquement rentrer directement au bivouac.

 

16:50 : le 319 bientôt au bivouac !

 

Alors qu'une dizaine d'équipages a décidé de rentrer au bivouac après avoir validé leurs 4 premières balises, la tête de course continue à évoluer vers les dernières balises. Il y a même celles qui ont déjà réussi à atteindre le CP7, comme le 319 (Andrea SPIELVOGEL et Anneke VOSS - DAIMLER), leader au classement général des Crossover, qui devance la course. Le 124 (Syndiely WADE et Carole MONTILLET-CARLES - AXECIBLES) gère très correctement son étape, puisqu'il est déjà au CP6, tout comme le 22 (Betty KRAFT et Caroline COUET-LANNES - CONSEIL GENERAL 64). Derrière, la plupart des équipages continuent d'avancer entre les CP5 et CP6 et s'apprête à rejoindre la passe qui permet d'accéder au plateau inférieur où se trouve le bivouac tant apprécié.

 

INFO COURSE 18:39 : le 153 casse sa roue

 

Aucun équipage ne sera rentré suffisamment tôt pour écouter André Manoukian jouer du piano cet après-midi, au beau milieu du bivouac. Mais beaucoup sont déjà là pour s'occuper des voitures et se reposer avant la tant attendue étape de demain à travers l'erg Chebbi, dont le point culminant si situe à 150 mètres au dessus du sol. Mais avant d'en arriver là, il faut d'abord terminer l'étape d'aujourd'hui qui n'en finit pas.

Et ca risque d'être encore long pour le 153 (Loeticia MPASSI-MOUBA et Edna PANNETIER DIAMPAKA - TOTAL E&P CONGO), qui doit remplacer les goujons d'une de ses roues pour pouvoir repartir. Problème : si l'équipe mécanique leur achemine les pièces depuis le bivouac, elles seront mises "hors classement" comme le stipule le règlement sportif. L'ensemble des véhicules encore sur la piste se concentre au niveau de la passe qu'elles empruntent juste après le CP6.

 

Il ne faut pas vendre une balise avant de l'avoir trouvée...

 

Pour faire un podium aujourd'hui, il fallait savoir ruser de la carte et de la boussole. C'est en tout cas ce qu'a su faire l'équipage 124 pour la catégorie 4x4, qui prouve sa détermination en gagnant encore une fois l'étape, suivi de près par le 129 et le 109. Peu d'écart entre les filles qui encore une fois nous offrent un podium international.
L'équipage du prototype Dacia Duster, qui roulait l'an dernier dans la catégorie Crossover, termine avec une très belle 4ème place, tandis que les gazelles 133 perdent du terrain en terminant à la 9ème place.

Soulignons la performance de l'équipage 140 (1ere participation), que Dominique Serra est venue féliciter sur la ligne d'arrivée : elles se sont hissées en effet à la 10ème place du podium avec une stratégie de course digne des meilleures...

 

 

 

 

L'international à l'honneur !

 

On le savait déjà, il y a du bon à former des équipes internationales. Une idée qui se confirme aussi sur le Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc, puisque le podium de la seconde étape catégorie 4x4 est composé d'un cocktail de nationalités : d'abord le 124, franco-sénégalais (Syndiely WADE et Carole MONTILLET-CARLES - AXECIBLES), suivi du 109, franco-américain (Emily MILLER et Armelle MEDARD - ROD HALL RACING) et enfin du 129, franco-britannique (Jeanette JAMES et Anne-Marie BORG - MERCEDES BENZ) !

Chez les Crossovers, se sont les Allemandes du 319 (Andrea SPIELVOGEL et Anneke VOSS - DAIMLER) qui remportent l'étape. Qu'elles parlent anglais, allemand ou français, c'est un très beau podium que nos Gazelles internationales nous offrent aujourd'hui, l'occasion de souligner que 15 nationalités sont représentées sur l'édition 2011 !

 

Ne dormiront pas au bivouac ce soir...

 

...les équipages 153, 111, 187, 128, 185 et le numéro complémentaire : le 181 !
Petite anecdote : le 182, qui quant à lui, pourra dormir au bivouac, a fait demi-tour à deux doigts de la frontière Algérienne.
On vous souhaite une bonne nuit, et n'oubliez pas de mettre le réveil, car demain, les dunes de Merzouga vous attendent !