Maïenga présent au 16ème Salon Tout-Terrain de Valloire du 23 au 24 août

Le Rallye comme nouveau point de départ

Régine Maitrel n'aurait loupé ce départ pour rien au monde. Un an plus tôt, Régine faisait partie des équipages au départ... et était encore loin de se douter que le Rallye allait changer sa vie. Avec sa coéquipière, elle vit l'aventure à fond, se dépasse, et s'est prouvée "qu'elle était pleines de capacités qu'elle sous-estimait jusqu'à présent"...

Rencontre avec un Chef Opérateur du Rallye

 

Chef opérateur depuis 11 ans sur le Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc, Christophe promène sa caméra dans le monde entier sur des évènements sportifs ou des documentaires. Alors, lui qui fait partie des chefs opérateurs embarqués sur le Paris-Dakar, sous quel angle voit-il le Rallye Aïcha des Gazelles ? Silence, ça tourne !

"Ici, l'émotion est très forte, on s'intéresse à l'humain, et à cette entraide entre les Gazelles qui est assez incroyable". Et là est la différence avec une course de vitesse : même si les étapes durent entre 10h et 12h et que les Gazelles n'ont pas le temps de s'attarder si elles souhaitent valider tous leurs CP, les occasions d'échanger et de rencontrer sont démultipliées : "ici, même les meilleures au classement s'arrêtent pour aider les autres".

Même si avec son équipe il ne manque  pas de prendre des plans de scène d'action, l'objectif principal c'est l'humain. Un objectif souvent chargé d'émotion, et Christophe ne s'en cache pas, chaque année, il verse sa "petite larme à l'arrivée à Essaouira". Mais cette année c'est déjà fait, le concert improvisé d'André Manoukian sur le bivouac à 4h du matin aura fait verser cette petite larme avant celle d'Essaouira.

 

Le Rallye Aïcha des Gazelles vu par un champion du monde des Rallyes

Depuis la 20ème édition, un équipage très différent s'est glissé au sein des équipages du Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc. A bord d'un Isuzu, identifié avec le même gilet que les autres concurrentes, que peut-il bien avoir de si particulier ? Eh bien ses membres ne sont pas des Gazelles, mais des Gazoux !

Le pilote David Casteu, champion du monde 2010 des Rallyes tout terrain 450 CC, et son co-pilote Eric Loizeau, navigateur hors pair qui a déjà posé le pieds sur le sommet du Mont Everest, retente cette année encore l'aventure du Rallye Aïcha des Gazelles...