Le journal de l'étape

Vidéo de l'étape 4


Vidéo Gazelles 2010 ETAPE04
envoyé par Rallye-Aicha-des-Gazelles.

Classement provisoire de l'étape 4

Si l'étape n'a pas créé de surprises au niveau du classement, les équipages qui se livreront une dernière bataille lors de l'étape marathon de mercredi et jeudi continuent de renforcer leur position...

Eco-conduite : bravo aux équipages 110, 177 et 188

Lors du dernier briefing des Gazelles, Jean-Pierre Berthet, a souhaité féliciter les équipages 110 (Marie-France BELISLE et Josée BEAUDRY - Demilec), 177 (Jamila MERIMI et Nawal HILALI - RAM) et 188 (Alexendra LAVARELO et Nathalie LEJAULT - Les Belles Façades) pour leur éco-conduite.

Logica a en effet établi, à la fin de l'étape 2, un premier bilan du relevé en temps réel des émissions de gaz carbonique des équipages, grâce au boîtier qu'ils ont conçu et qui est embarqué depuis cette année à bord de 47 véhicules compatibles. Retrouvez le classement complet sur le site de Logica.

Info Course 20:45 : les équipages qui dorment sur le terrain



D'après les infos du PC Course, les équipages 152 et 153 vont passer la nuit dans les petites dunettes de Lahfira. Les 172, 140 et 102 bataillent encore pour rentrer au bivouac, mais risquent de devoir s'arrêter avec la nuit tombée. On leur souhaite bonne nuit, toujours sous la surveillance discrète de l'organisation positionnée dans le secteur.

L'équipage 182 salué par le PC sportif

Devant l'ensemble des Gazelles, Jean-Pierre Berthet, le directeur sportif du Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc, a tenu à rendre hommage aux qualités sportives de l'équipage 182 (Laure MANENT et Valérie DEFERT - France 24 / Fondation Doga). Complètement bloquées dans un chaudron de dunes, Laure et Valérie ont parfaitement respecté le règlement sportif en refusant catégoriquement l'aide d'un témoin de la scène.

Breaking News : finalement... la 112 repart !

Contrairement à ce qui à pu être annoncé, l'équipage 112 (SDIS 13) reprend la course dès demain ! Même s'ils n'y croyaient plus vraiment, les mécanos sont parvenus à effectuer dans l'après-midi une réparation de fortune... qui va leur permettre de repartir ! Une bouffée d'enthousiasme et un regain d'énergie pour Sandrine et Céline qui retrouvent le sourire ! Encore une fois, les mécanos... chapeau !
Ecoutez leur interview







Info Course 18:30 : le 138 confiant sur son classement d'aujourd'hui

Sur la ligne d'arrivée, l'équipage numéro 2 au général, livre ses premières impressions sur la ligne d'arrivée : "Je pense qu'on a vraiment bien marché aujourd'hui ! On est allé droit au cap, on s'est fait secouer comme des prunes !" Corentine précise que même si "elles restent cool car nos principales concurrentes sont nos copines, on va tout faire pour reprendre la première place !". Les paris sont ouverts !







Info Course 17:30 : les concurrentes sont entre le CP5 et CP6

Direction le bivouac donc pour les concurrentes qui ont atteint la 6ème balise, même si les véhicules de tête franchissent déjà la ligne d'arrivée. Le 155, Carole Montillet et Wade Syndiely (Axecibles), leader au général, semblent avoir à nouveau effectué un excellent tracé. Mais il en est de même pour les équipages 138 et 167. Qui aura remporté l'étape du jour ? La tête du classement général sera-t-elle reprise par le 138 ? Réponse sous peu !





Info Course 14:14 : le CP6 est tombé !

Malgré la surprise sportive du jour, les concurrentes évoluent toujours à un rythme régulier... sous un soleil de plomb. Le CP6 a été atteint par les équipages 135, 121 et 129... et les autres ne sont plus très loin. Quelques demandes d'assistance mécanique sont à signaler, mais pour des problèmes sans incidence. Seul l'équipage 193 a décidé de poursuivre son exploration vers l'est avant de corriger son cap.




Point Course 10:25 : « Ça avance bien ! »

 
Le moins que l'on puisse dire, c'est que les Gazelles ont une capacité d'adaptation extraordinaire, et elles le prouvent. En naviguant avec une carte quasi blanche, la grosse majorité des équipages est déjà... au CP2 ! Seul obstacle sur l'immense plateau que traverse la trajectoire de la première balise à la seconde, le Riah Sidi Ali...

Breaking News : le 112 ne peut plus prendre les pistes

Déjà en panne avant hier dans les dunes, le Defender "pompier" est bloqué au bivouac. La cause ? Le bloc moteur fendu risque d'entraîner le serrage du moteur si le véhicule est à nouveau soumis à rude épreuve.
Impossible de prendre les pistes donc, pour Sandrine et Céline qui ne peuvent que rester sur le bivouac.
Elles reprennent la route dès demain matin pour arriver à Essaouira sans brusquer le moteur, et retrouver l'ensemble des participantes pour l'arrivée officielle. Le mot de la fin de « Brune » et « Blonde » : « Si le destin c'est acharné sur nous cette année, c'est à charge de revanche pour l'an prochain ! »






4ème étape, étape carte blanche...

Au briefing de cette 4ème étape, Jean-Pierre Berthet annonce la deuxième surprise de l'épreuve sportive : "Nous vous remettons des cartes...blanches ! Vous allez tracer votre route de la même façon, sauf que vous découvrirez le relief au fur et à mesure de votre progression car sur vos cartes on vous en a effacé les ¾ !"...









Nathalie Vincent : Un jour, c'est sûr, je ferai le Rallye avec ma soeur.

Les plateaux de TF1 sont à des milliers de kilomètres d'ici... La présentatrice de télévision, Nathalie Vincent, va pourtant bientôt les retrouver puisqu'elle quitte le bivouac ce soir.
Déjà venue l'an passé, elle est revenue passer trois journées de course au sein de l'équipage VIP, avec sa Gazelle Aude Barreau, une habituée de l'événement depuis quatre ans.
Eric Loiseau, notre "Gazou", l'a même accompagnée cet après-midi sur deux balises, reportant son retour en France pour suivre encore un peu la course !
Nathalie et Aude avaient en effet pris le relais d'Eric Loizeau et David Casteu depuis la première étape marathon.

Sur un immense plateau de cailloux gris-bleus, à l'arrivée de la dernière balise du jour (étape 4 : El Fecht-El Fecht), la pétillante Nathalie sort de l'Isuzu dans un rire tonitruant et évoque avec jovialité les trois journées de Rallye qu'elle vient de vivre.