Le journal de l'étape

Etape 2, Neijakh-Neijakh


Vidéo Gazelles 2010 ETAPE02
envoyé par Rallye-Aicha-des-Gazelles

Breaking News 22:15 : Nathalie Vincent rejoint le bivouac

Mais ce n'est pas tout. Comme si le trio de caméra café ne suffisait pas, c'est au tour de Nathalie Vincent d'arriver dans la nuit. Que peu de sommeil pour elle également, présente demain matin au briefing de 5 heures : avec sa coéquipière, elles endossent le numéro 199 afin de prendre le relais, pour trois jours, de nos deux Gazoux Eric Loizeau et David Casteu, ce dernier partant courir la première épreuve du championnat du monde : "Vous m'avez régalé ; je serai là l'an prochain si vous le voulez bien !"

Breaking News 21:11 : des acteurs sur le bivouac !

C'est dans la nuit que Shirley Bousquet, Olivier Martinez et Alain Bouzigues sont arrivés sur le bivouac, posé dans la région d'Erfoud pour quelques heures encore. Et ils ne sont pas là pour raconter les derniers potins du bivouac. Leur but ? Suivre la course et surtout... encourager nos Gazelles !

Classement provisoire de l'étape 2

Bien que la difficulté et la longueur de l'étape 2 aient déjà permis de distinguer les concurrentes des catégories Moto/Quad et Crossovers, le top 5 du classement reste relativement bien accroché...







Breaking News : la pompe vient d'arriver pour la 164 !

L'émotion et l'excitation sont palpables lorsque Nathalie Benoît et son entraîneuse et coéquipière Isabelle Danjou se dirigent vers leur "sauveuse" du jour, Brigitte Dasseux, responsable communication du Groupe La Poste, pour la remercier. En parallèle, c'est encore et toujours grâce à La Poste que les deux concurrentes sont débordées de mails d'encouragement !
Ecoutez plutôt Isabelle Danjou qui en profite pour remercier ceux qui les ont soutenues !

Premières sur la balise ? C'est pas vrai !

14h10. Le silence total qui règne dans les vagues de dunes de l'une des balises de cette étape est purement impressionnant. Le pointeur attend les Gazelles depuis des heures, silencieux, assis à côté du win flag rouge qui signale ce point de contrôle...

Focus sur les équipages Total

L'anniversaire de Cécile HAAG (équipage 140 - TOTAL EP/TDO), 29 ans aujourd'hui, est l'occasion de mettre l'accent sur les 4 équipages qu'a décidé d'engager la direction Exploration Production de Total cette année...

Info Course 15:48 : à la conquête du CP7

Situé à l'ouest d'un plateau, le CP7 a été atteint par les numéros 135, 151 et 112. Avant de rentrer au bivouac, nos Gazelles doivent encore redescendre vers le sud pour atteindre le CP8, situé à l'est du bivouac.

Info Course 15:16 : la 138, leader au général, devrait prendre une dizaine de points

L'information vient d'être confirmée par le PC Course, le 138 (Corentine Quiniou et Florence Migraine Bourgnon - Questions de Femmes) a eu des difficultés à trouver sa cinquième balise. La pilote et sa navigatrice ont en effet dévié à l'est du CP5 avant d'effectuer une boucle par l'ouest pour le retrouver. Depuis, elles filent vers le CP6. Ce détour risque de leur coûter le leadership au général. Pour rappel, Florence Bourgnon et Corentine Quiniou sont les seules à avoir remporté le Rallye Aïcha des Gazelles à trois reprises.

Point Course 12:54 :

Tandis que la première moitié des équipages progresse entre les CP4 et CP5, l'autre moitié se disperse entre les CP5 et CP6 pour rejoindre d'autres CP aux positions très disparates.
Sur le suivi satellite Iritrack du PC Course, on constate que les concurrentes semblent s'être bien adaptées à la "surprise" sportive du jour.
A noter le "décrochage" du 156 (Christa VOLKE et Suzanne KUNZ - Volke Compagny Group) qui, étant passé à côté de sa 5ème balise, part trop au nord et s'écarte du cap ouest qui mène du CP5 au CP6.
Avant de rejoindre la 6ème balise, l'équipage 125 (Claudine AMAT et Christine LALOUE - Coiffure Elle et Lui) en tête de course doit emprunter la faille de Tabridia qui mène à un second plateau situé une quarantaine de mètres plus bas.
Le 167 continue de garder une bonne trajectoire, malgré un écart du cap vite rectifié. Mais le plus impressionnant reste le 155 (Syndiely WADE et Carole MONTILLET - Axecibles Vicat), classé 3ème au général de l'étape d'hier, qui trace une trajectoire presque parfaitement rectiligne... tout droit vers son CP5.

Breaking News 11:30 : une pompe à eau prend l'avion à Paris Orly !

Depuis ce matin, le véhicule de l'équipage 164, formé par Isabelle Danjou, ancienne athlète de haut niveau en aviron, et par Nathalie Benoît, vice-championne du monde d'aviron en catégorie handisport, est bloqué à l'atelier mécanique. Heureusement, les gazelles ont pu positionner la voiture sur la ligne de départ ce matin, ce qui leur permet de rester dans le classement malgré une journée de pénalité. La pompe à eau de leur ML est "HS". Les appels passés sur place pour trouver une pompe de remplacement au Maroc ne porteront pas leurs fruits : la pièce qui fait défaut est introuvable dans le pays. Mais c'est de Paris Orly que la nouvelle pompe partira dans les prochaines heures pour arriver au bivouac dans la nuit.
Et devinez qui la transporte ? Brigitte Dasseux du service communication... du groupe La Poste, venue suivre l'évolution des 5 Kangoo jaunes. Comme quoi, La Poste livre partout, même au beau milieu du désert !

Ecoutez leur récit de la panne

Point Course 09:51 : cap au Nord !

Presque 4h après les premiers départs, la plupart des concurrentes a franchi les CP 1 et 2 sans trop de difficulté. Le 167 (Sophie et Céline GASTINE - Catherine Parra), premier au classement général catégorie 4*4, semble adopter une excellente trajectoire et est sur le point d'atteindre le CP3. Si les quads 22 (Karine CANDES et Valérie DOT - Thierry Transports) (1er au général quad) n'en sont qu'au CP2, les pilotes confirment pour le moment leur maîtrise de la navigation.
Le 129 (Stéphany MAILLERY et Edith ROBILLARD - Globocam) ne perd pas de temps : elles enchaînent les balises et n'en sont plus qu'à 6km du CP5 !
A signaler plusieurs erreurs de cap : les numéros 163 (Dorianne SCHILLACI et Fabienne GALIDIE - SNEI Lempdes), 198 (Caroline PEREZ et Régine MAITREL - Abysse Automobile) et 130 (Jacqueline et Shaday LAVALLEE - Groupe Charbonneau) prennent la direction du CP6... sans avoir validé les CP 4 et 5. Après avoir roulé vers le sud-est, les concurrentes de la 187 (Maryon CREZE et Dominique DUFIEUX - Adonis Technologie) ont corrigé leur erreur et sont reparties dans la bonne direction.
Enfin, aucune demande d'assistance n'est à signaler pour le moment.

Info Course 08:00 : point sur les équipages non rentrés cette nuit

Finalement, ce ne sont pas 4 mais 6 équipages qui ont passé la nuit sur le terrain. A la levée du jour, les numéros 148, 119, 114, 126, 20 et 187 ont repris le cap vers le bivouac. A peine arrivée, la 114 - Heliatech refait la pression des pneus de son Isuzu D Max et prend le départ de l'étape 2 sans perdre de temps.
Le 148 - Toyota fait le point actuellement au bivouac. Cela semble plus compliqué en revanche pour le véhicule de l'équipage 119 - C10 Nuget-Naveau que les mécanos sont en train de diagnostiquer.
Reste les numéros 20 - Normandeau Nathalie, 126 - Nurun et 187 - Adonis Technologie qui sont toujours sur la route du bivouac. Prochaine échéance pour nos Gazelles : prendre le départ de l'étape 2 avant midi afin d'éviter le "Hors classement".

Breaking News : la seconde étape est lancée !

Dès 6h, les équipages prennent le départ de cette étape particulière. Chaque équipage va devoir s'ajuster à nouveau, prendre ses repères, adapter ses outils et apprendre à fonctionner pour gérer au mieux sa deuxième étape.
Sur le départ, malgré les voix déjà fatiguées, les filles restent concentrées et prêtes à relever le défi.
Une centaine de mètres plus loin, une dizaine d'équipages est à l'arrêt, en train de calculer son cap et de se repérer sur une carte différente de celle d'hier (en savoir plus sur le briefing matinal).

Ecoutez les concurrentes Clarence SALARD et Julie PERRAUD de l'équipage 313 - La Poste quelques secondes avant de prendre le départ !

Briefing : Surprise sur carte !

Les briefings matinaux se suivent mais ne se ressemblent pas sur le Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc...

Good morning, Nejjakh !

Ca grouille dans le sable entre les tentes, ça tchatche, on entend des baillements et des rires, et pourtant il fait encore nuit noire : c'est la seule chose qui nous indique qu'il n'est pas l'heure du tea time après la sieste...